Pour que RPons à l'ancienne grimpe les échelons,
VOTONS Smile
Futur(s) New Yorkais,
C'est la pénurie de personnages féminins, cette fois-ci.
Favorisez les filles, s'il vous plaît.
Les garçons peuvent être créé, malgré tout, nous tentons juste de rééquilibrer les choses Smile

Partagez | 
 

 Après un cours [Théo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageAuteur
MessageSujet: Re: Après un cours [Théo]   Ven 20 Oct - 18:13

Eloane aimait bien parfois voir du sport à la télé et avait bien constaté dans les sports collectifs que même si le gardien de but semblait en apparence ne pas faire grand chose, il lui fallait juste rester très concentré sur le match et ne pas en perdre le fil pour ne pas se prendre un but à cause d'un moment d'étourderie.

Eloane et son Professeur se mirent donc à bouger de la salle de cours pour se rendre en dehors de la faculté pour manger un morceau et aller boire quelque chose. Pas du tout le genre de la jeune femme d'accepter ce genre de trucs comme cela et encore moins de la part d'un Professeur. Trop timide ! Mais là, il l'avait à vrai dire un peu prise au dépourvu et puis comme son Professeur l'attirait physiquement, passer du temps en sa compagnie à discuter ne serait que pour le plaisir des yeux même si elle n'allait pas le détailler des pieds à la tête non plus.

- Je...Heuuuuuuuuuu j'adore l'Histoire depuis toute petite, je.... j'ai d'ailleurs choisi clairement cette voie comme études en fac, en vue de soit devenir historienne, soit prof d'histoire à mon tour, je ne sais pas... encore. Et je sais qu'il va me falloir choisir... tôt ou tard. Quant à l'option Histoire du Canada, c'est parce que je trouve ce pays très... attrayant et qui a de merveilleuses ressources. De plus, c'est un état voisin des... Etats-Unis.

Elle venait de parler en hésitant encore, elle espérait vraiment que sa timidité ne gênait pas son Professeur, c'était plus fort qu'elle. Déjà habituellement, elle était timide mais là encore plus, vu qu'elle était attirée par lui.

Elle écouta attentivement son Professeur donner quelques détails de plus sur son pays, sur son histoire.

- Merci pour...ces détails supplémentaires. J'ai droit à un...cours privé ?

Oups ! Elle se mit à rougir aussitôt après avoir dit cela, encore plus intimidée par ce qu'elle avait osé dire, espérant ne pas avoir étonné ou vexé son Professeur car loin de là son intention.

Tous deux étaient maintenant en train de marcher dans la rue tranquillement pour se rendre là où son Prof désirait aller pour manger un morceau.

- Je...Merci pour la proposition au fait !
avatarInvité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après un cours [Théo]   Ven 20 Oct - 23:16

Je l'écoutais parler de ses raisons d'étudier l'histoire, en général, et pourquoi elle avait choisi l'option d'en apprendre plus sur l'histoire du Canada. Je remarquais qu'elle hésitait ou cherchait les bons mots. Ce détail était minime, pour moi, elle avait droit de prendre son temps avec son choix de mots, ou d'être légèrement malaisée, c'était loin d'être tout le monde qui pouvait faire ce que je faisais : un vrai spectacle pour offrir un simple cours d'histoire, mais j'adorais partager les événements historiques avec mes élèves. J'avais continué de lui offrir des informations sur les gens, et l'histoire des sports nationaux au Canada. Son commentaire me fit rire, un peu, et elle rougissait. Parce que je riais à son "cours privé"?

"Si vous voulez le considérer ainsi, c'est votre choix, mais je préfère dire qu'on discute un peu. Après tout, on a quand même un intérêt commun pour l'histoire. Et je m'excuse, je parle un peu trop de hockey. Si ça peut vous rassurer, je suis plus intense dans une classe pour parler d'histoire. J'ai quand même refusé un contrat avec le Spitfire de Windsor pour étudier l'histoire. Pour ce qui est du Canada, c'est bon y vivre, comme je disais, les gens sont accueillants. Surtout dans les grandes villes, on croise rarement le racisme, on laisse les gens parler la langue qu'ils veulent dans les rues, on laisse tout le monde pratiquer sa religion. Je dirais que, puisque le Canada a été fondé par les héritiers de deux nations européennes, la France et l'Angleterre, les gens sont énormément ouverts d'esprit, la constitution est bilingue, enfin presque; la loi constitutionnelle de 1867 a été accepté par la chambre des communes du Royaume-Uni, mais seulement la version anglophone. Encore aujourd'hui, et même au Québec, si on veut citer la loi de 1867, on doit le faire en anglais, sinon ça n'a aucune valeur aux tribunaux."

Nous étions à l'extérieur, évitant les autres piétons. Il arrivait que certains nous observaient, étonnés de voir que je marchais et discutais avec une jeune femme - jeune et jolie - qui était mon élève. Je veux bien me faire à l'idée que ça pouvait étonner les gens de voir deux personnes ayant dix ans ou plus de différence ensemble, mais nous discutions des cours, je crois. Sinon, on nous regardait parce qu'elle me remerciait de la proposition de manger quelque chose.

"Ça fait plaisir. J'ai remarqué que vous appréciez le cours, et c'est plaisant pour tout enseignant de voir que ce dont on parle intéresse les autres. Et vous savez, j'ai hésité aussi, entre aller étudier l'histoire sur le terrain et l'enseignement. J'ai finalement préféré enseigner et faire vivre la vision des gens de l'époque à des personnes avides de connaissance; avec des élèves comme vous, je suis loin d'être déçu. J'ai rarement eu la chance de voir des étudiants aussi attentionnés au premier cours."

Nous arrivâmes au petit café du coin et je lui ouvris la porte, affichant quand même l'attitude d'un enseignant et évitant d'agir comme un homme, je veux dire, je me garder de la reluquer de derrière elle.

La salle n'était pas bondée, mais il y avait assez de gens, la majorité venait de l'université, pour m'éviter de faire des conneries qui me coûteraient mon travail. J'aimais trop mon travail, même si je sentais qu'il allait devenir difficile pour la prochaine année.

"Voulez-vous quelque chose ? J'invite...
avatarInvité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après un cours [Théo]   Lun 23 Oct - 21:36

Eloane se disait que son interlocuteur, en l'occurrence son Professeur, ne devait pas être trop gêné par ses hésitations, par sa timidité. Heureusement car elle ne faisait vraiment pas exprès d'être ainsi, c'était plus fort qu'elle et en plus, elle était encore plus timide parce qu'elle le trouvait mignon. Ça ne l'aidait vraiment pas quelque part.

Elle lui sourit quand il dit qu'en effet on pouvait voir les choses comme ça concernant l'aspect cours privé mais que ça pouvait aussi être vu dans le sens "passion commune" entre eux deux qu'est l'Histoire. Elle l'écouta rajouter qu'il avait refusé un contrat de Hockey pour devenir Prof d'histoire.

- L'avenir dans le Professorat est peut-être moins éphémère, non ? Enfin...je...je veux dire que souvent, les sportifs sont obligés d'arrêter leur carrière très tôt et de se reconvertir ensuite.

Elle avait également attentivement écouté son Professeur parler de la langue au Canada mais elle ne voyait pas trop quoi rajouter d'autre là-dessus.

- Merci... pour toutes ces précisions, Professeur.

Une fois dans le café du coin, Théo Gagnon dit à Eloane que c'est lui qui invitait. Cela la troubla et elle dut certainement rougir à nouveau.

- Je...Je peux payer ma part, pas de problème pour moi !

Elle s'assit à la table qu'ils avaient choisi et commanda un café accompagné d'un Donut, tout en se demandant ce qu'allait prendre son Professeur. Elle se sentait relativement à l'aise avec lui malgré sa timidité, mais cela c'était avec tout le monde, au moins les premiers temps, mais encore plus avec les hommes il est vrai, et encore plus avec un homme qu'elle trouve mignon.

- J'aime beaucoup l'époque du Roi Soleil dans l'Histoire de France.

Elle avait dit cela afin de prolonger leur discussion sur leur passion à tous deux qu'est l'Histoire.
avatarInvité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après un cours [Théo]   Mar 24 Oct - 1:33

J'avais réussi à la faire sourire en mentionnant que nous avions la même passion pour l'Histoire. Dommage que j'avais poursuivi avec le hockey. Après coup, j'avais l'impression d'avoir gâché, d'une certaine façon, la chance de pouvoir avoir une véritable discussion avec Eloane. Mais elle marquait un point - sans vouloir faire allusion aux sports - la carrière sportive qui s'était offerte à moi m'aurais obligé de changer d'objectif après mes quarante ans, et je préférais enseigner.

"C'est surtout que je ne voyais plus le même intérêt pour le hockey que durant mon enfance et le début de mon adolescence. J'aime jouer et garder le but, mais je le vois plus comme un divertissement qu'un carrière. J'ai adoré les cours d'Histoire au secondaire et j'ai choisi de faire carrière dans ce sujet, mais je ne m'étais pas imaginé enseigner et j'adore ça, aujourd'hui."

Qu'y avait-il de gênant dans ce que je lui avais dit ? Je n'avais qu'affirmé que j'invitais, après tout, je lui avais suggéré de venir ici - pour éviter de tenter quoi que ce soit - et j'étais capable d'assumer ma proposition. J'ignorais l'état de son budget et je ne voulais absolument pas qu'elle y fasse un trou parce que je l'avais traînée dans un café.

"Si vous êtes ici, c'est parce que j'ai mentionné avoir faim, vous ne seriez pas venue sans ma proposition, je vous invite."

Je l'avais laissée choisir la table et elle commanda, pour ma part, j'avais préféré la tarte aux pommes et à la cannelle, un café noir accompagnait. C'était loin d'être celle de ma grand-mère, mais j'appréciais quand même.

Et juste pour continuer sur le sujet de notre passion elle me parla du Roi Soleil, en France.

"Je dois vous avouer : mon parcourt universitaire a plus touché la première guerre mondial, la seconde, la guerre froide et le Canada, dont j'avais déjà une base avec le secondaire pour le dernier. Pour ce qui est de Louis XIV, il avait un certain désintérêt pour la Nouvelle-France, à part une réforme administrative de la colonie, pour en faire une province française, et l'envoie des Filles du Roi. Au début, la Nouvelle-France servait au commerce des fourrures, quand Louis XIV en a fait une colonie de peuplement, il y avait seize hommes pour une femme, alors il a choisit d'augmenter la population féminine. Pour continuer avec le Roi Soleil, il est étonnant de savoir qu'il parlait un français plus près de celui parlé, aujourd'hui, au Canada que celui en parlé en France. Il y a une bonne raison à ça : la Nouvelle-France est tombée sous la couronne anglaise en 1763 et la langue a beaucoup changé en France après 1789. Tout ce qu'il reste de la France en Amérique, c'est la langue au Canada et Saint-Pierre-et-Miquelon. Sinon, j'en connais trop peu de l'Histoire de la France, il faudrait que j'y remédie."
avatarInvité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après un cours [Théo]   Ven 27 Oct - 12:54

La jeune femme ne savait pas trop comment se comporter avec son Professeur. Certes, tous deux étaient désormais en dehors de la faculté et pouvaient discuter au calme mais timide comme elle l'était, elle n'osait pas trop dire certaines choses pour entretenir la conversation entre eux deux. Mais il devait certainement avoir bien compris cela, avoir bien décelé qu'elle était timide.

- Je...comprends, vous voyez plus cela comme... un loisir que comme vraiment un esprit de compétition et ainsi ...désirer gagner c'est ça ?

Il se pouvait qu'elle se trompe tout à fait en venant de dire cela mais c'était en tout cas ce qu'il lui semblait avoir compris dans les propos de son Professeur. Mais si elle avait mal compris, elle savait déjà qu'elle en rougirait fortement.

- D'accord, merci de... m'inviter dans ce cas alors !

Cela l'intimidait d'être ainsi invitée par son Professeur à manger un morceau avec lui mais ça permettait de continuer leur conversation entamée, conversation que la jeune femme appréciait vraiment malgré le fait qu'elle ait parfois du mal à trouver ses mots.

Elle le laissa parler en précisant quelles avaient été les périodes principales étudiées par lui durant son parcours universitaire.

- Je vois. Moi c'est principalement l'Histoire des États-Unis, et comme vous le savez...j'ai pris en option l'Histoire du Canada.

Ben oui, logique ! Sinon elle ne suivrait pas les cours du Professeur Gagnon. Pfffffffff ! Quelle cruche elle faisait là tout d'un coup ! Elle se mit à rougir à l'idée qu'avec l'évidence qu'elle venait d'évoquer, son Professeur allait la prendre pour une imbécile peut-être.

- Et...concernant l'histoire de France, je la parcours...toute seule en fait. Grâce à...des livres, des romans ou...des livres historiques.

Le serveur apporta à leur table ce que tous deux avaient commandé.

- Bonne...dégustation Professeur !

Elle lui fit un petit sourire timide.
avatarInvité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après un cours [Théo]   Mer 1 Nov - 16:33

"L'esprit de compétition est encore là, je veux encore gagner et donne le meilleur de moi-même sur la glace, mais je me suis rendu compte que c'était, effectivement, plus un loisir qu'une carrière pour moi. En plus, je préfère enseigner. Et pas de quoi, ça me fait plaisir de vous inviter."

Si moi, je connaissais bien l'histoire du Canada ainsi que les événements entourant la première, la seconde guerre mondial et la guerre froide - seconde guerre d'Indochine, surtout - de son côté, elle m'avoua connaître mieux l'histoire des États-Unis et avoir choisit l'histoire de Canada dans les options offertes dans son programme.

"Je m'en suis aperçue quand je vous ai vu assise dans ma classe."

Un sourire amusé s'était imposé sur mon visage alors que la jeune femme rougissait de timidité. Elle avait peut-être mentionné l'évidence, mais je ne comprenais pas pourquoi elle rougissait ainsi. Mais bon, elle me mentionna apprendre l'histoire de la France par les romans et les livres d'histoire, chose que j'aurais dû faire, il y a bien longtemps.

Le serveur nous apporta notre commande. Je pris rapidement une gorgée de ce café, alors que Eloane me souhaitait une bonne dégustation, chose à laquelle je répondis :

"À vous aussi."

Et je ramenai la discussion sur notre intérêt commun pour l'histoire :

"Il va me falloir faire bien des recherches sur l'histoire des États-Unis si je veux avoir la nationalité. Je commence à penser à prendre un cours pour me facilité la tâche. Il m'a manqué beaucoup trop de temps, depuis que j'ai traversé la frontière. D'abord avec l'immigration et emménager, ensuite, il m'a fallu faire reconnaître mes diplômes pour continuer d'enseigner. Après ça, le mariage, j'ai aussi appris que mon frère vivait à New York, et nous nous sommes organiser pour nous voir. Et pour couronner le tout : le divorce. Aujourd'hui je pense plus à travailler que je peux penser à obtenir la nationalité américaine. Je dois aussi avoué que je ne laisse que peu temps pour le reste."

Je n'avais pas mentionné le hockey dans mon horaire chargée, mais oui, les samedis soirs, le hockey était à nouveau présent dans ma vie. Sans compter les soirées d'hivers à la patinoire extérieure, où tout le monde venait jouer et partager la passion commune pour le sport.
avatarInvité
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Après un cours [Théo]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Après un cours [Théo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» promenade après les cours
» Après les cours d'Elodie
» Après ses cours / PV Alix
» Rendez-vous après les cours
» cours de latin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPons à l'ancienne  ::  :: Archives de RPons à l'ancienne :: RPs-
Sauter vers: