Pour que RPons à l'ancienne grimpe les échelons,
VOTONS Smile
Futur(s) New Yorkais,
C'est la pénurie de personnages féminins, cette fois-ci.
Favorisez les filles, s'il vous plaît.
Les garçons peuvent être créé, malgré tout, nous tentons juste de rééquilibrer les choses Smile

Partagez | 
 

 Les apparences sont souvent trompeuses. (PV Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
MessageAuteur
MessageSujet: Re: Les apparences sont souvent trompeuses. (PV Gabriel)   Mer 3 Jan - 11:11

Cette idée, clairement, elle s'ancre dans mon esprit. C'est comme un défi, pour moi. Jouir sous les instructions de Gabriel. Une première expérience que je tenterai volontiers avec lui. J'en suis persuadée. Ce n'est pas de la vantardise ou quoi que se soit d'autre. Ce sont des faits réels. Je suis persuadée d'y arriver sans l'effleurer une seule fois. J'imagine que j'ai assez de charme et de sex-appeal pour ça. Tout est dans la gestuelle, le regard et le sourire. Je dois pouvoir y arriver, si nous en arrivons vraiment à nous défier, l'un l'autre. Jouir moi-même, toute seule, comme une grande, pour ensuite me faire, dans la foulée, démonter par un Gabriel fou furieux, que j'aurai réussi à exciter, ça m'enchante clairement. J'en sais rien. Je souris, gardant mes habituelles répliques pour moi pour éviter qu'il pense que la modestie et moi, ça fait deux. Selon les gens avec qui je suis, j'en joue mais c'est vraiment pour en jouer. Je suis lion de me prendre au sérieux. Je viens poser ma main contre sa joue quand il dépose quelques baisers sur ma mâchoire. Je me sens également observée et je lève gentiment mon majeur dans la direction du groupe de lycéens. Je n'aime pas me sentir épiée et j'aime moins que mes plans soient bouleversés. Je fais référence au fait que nous aurions pu nous amuser, lui et moi, pendant le film et que c'est presque contrariant. Pourtant, j'ai pas vraiment envie de rester sage. Caressant sa joue du bout des doigts, je dépose un premier baiser sur la commissure de ses lèvres. La salle se plonge dans l'obscurité. Un second sur ses lèvres et je tire doucement sur sa lèvre inférieure que je finis par relâcher. Je déteste ça.
avatarCharlie Taylor
Fondatrice Tatouée
Fondatrice Tatouée
j'ai : 29 ans et je suis né(e) le : 26/08/1989 à : Manhattan, New York, States. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 296 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 13/09/2017 Dans la vie, je suis : assistante juridique de Lewis Steiner, actuellement. Autrefois, avant que mon frère ne meurt sur le front, j'étais infirmière militaire. Côté cœur, je suis : libre comme l'air et enceinte.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les apparences sont souvent trompeuses. (PV Gabriel)   Sam 13 Jan - 0:41

Charlie avait confiance en elle. Je trouvais cela charmant et excitant. Elle savait être audacieuse. Si ce satané groupe d'adolescents boutonneux n'étaient pas venus s'installer près de nous, elle aurait osé faire une petite gâterie pendant le film. Si seulement ils n'étaient pas en train de nous regarder avec leurs regards insistants. A croire qu'ils n'avaient jamais vu deux personnes s'embrasser. J'esquissai un sourire quand Charlie prit l'initiative de leur faire un doigt d'honneur, ce qui eut le mérite de les faire rire. Néanmoins, ils ne nous emmerdèrent plus par la suite. Elle se plaignit d'eux. Elle avait beau être audacieuse, elle n'en était pas exhibitionniste !
Elle m'entraîna dans un baiser lascif auquel je répondis en montant mes mains sur ses côtes que je caressais doucement dans l'obscurité de la salle de cinéma. Le noir me rendait plus entreprenant, en sachant que mes actions étaient moins visible. J'osais une main sous son haut, tout en restant à des endroits décents. On s'interrompit.
« Moi aussi... Mais quand on sera en privé, le plaisir n'en ressortira que grandi, tu verras. »
Les publicités passèrent tandis que mes mains se promenaient décemment sur le corps de Charlie. Mais bien trop rapidement à mon goût, le film commença. Me rappelant encore une fois le genre de film que mon amie avait choisi, cela n'allait pas être une partie de plaisir. Mais j'allais essayer de garder consistance face à elle. Je me mis face au grand écran, enroulant mon bras autour de l'épaule de Charlie pour maintenir un contact physiquement, ma main atterrissant tout juste au niveau de son sein que je ne touchai pas dans l'immédiat.
avatarGabriel Rosenbach
Porcinet Consciencieux
Porcinet Consciencieux
j'ai : 24 ans et je suis né(e) le : 14/02/1994 à : Versailles, France. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 179 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 26/10/2017 Dans la vie, je suis : Etudiant en langues étrangères et serveur. Côté cœur, je suis : Célibataire.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les apparences sont souvent trompeuses. (PV Gabriel)   Lun 15 Jan - 11:31

J'annonce la couleur clairement, avec Gabriel. Ce groupe d'adolescents puérils, il me fait royalement chier parce qu'il bouleverse non seulement mes projets mais en plus de ça, ils sont bruyants et ils ont l'air de pas mal s'intéresser à nous. C'est à coup de nichons que je vais me défendre, s'ils ont besoin d'un léger visu ...

Avec Gabi, nous nous embrassons. Un baiser assez chaud et intense qui me rappelle à quel point ce garçon me plaît. Il est loin d'être ce qu'il paraît être en apparence. Elles sont trompeuses. Il ne faut jamais s'y fier. La preuve, encore. Ses mains glissent sur mes côtes qu'il caresse. Je le sens plus entreprenant et j'aime ça. J'aime encore plus sentir la chaleur de ses doigts contre ma peau lorsqu'il passe sous mon haut.

- Je n'en doute pas un seul instant.

J'esquisse un sourire alors que ses mains continuent de me caresser, dans l'obscurité de la salle. Il choisit stratégiquement, j'imagine, des endroits décents jusqu'à s'arrêter, quand le film commence.

Je me replace correctement sur mon siège, contre lui, avant qu'il ne passe son bras autour de mes épaules. Sa main effleure ma poitrine sans pour autant s'y attarder. Une main sur sa cuisse et mon visage lové au creux de son cou, je me concentre sur l'écran et sur le film que j'ai choisi.
avatarCharlie Taylor
Fondatrice Tatouée
Fondatrice Tatouée
j'ai : 29 ans et je suis né(e) le : 26/08/1989 à : Manhattan, New York, States. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 296 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 13/09/2017 Dans la vie, je suis : assistante juridique de Lewis Steiner, actuellement. Autrefois, avant que mon frère ne meurt sur le front, j'étais infirmière militaire. Côté cœur, je suis : libre comme l'air et enceinte.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les apparences sont souvent trompeuses. (PV Gabriel)   Sam 20 Jan - 17:13

Le film commença. Comme évoqué précédemment, ce n'était vraiment pas le genre de film que j'étais accoutumé à regarder. Je n'étais pas réellement peureux (même si en général, j'évitais les conflits physiques mais cela n'avait rien à voir). Seulement, je n'y trouvais pas un grand attrait. Et depuis des années, la vision du sang me déplaisait tout particulièrement. J'avais du mal à la supporter. J'espérais que cela allait s'arranger au fil des années.
De ce fait, certaines parties du film m'était pénible. Mais je refusais de perdre la face avec Charlie à côté. Je me forçais à regarder, même les scènes un peu gores. Je me forçais à ne pas fermer les yeux, ce qui était peut-être pire que si je le fermais carrément, en fait. Au bout d'un moment, en plein milieu du film, dans un moment de surprise, j'avais serré le sein de Charlie dans ma paume comme si c'était une boule anti-stress.
Le film me semblait long. Alors quand le générique de fin avait commencé, je me sentais comme libéré. Les lumières se rallumaient, je m'étirais, me lavai les mains, évitant le regard de Charlie. Je craignais qu'elle eut remarqué mon état pendant le film. J'étais trop fier pour affronter son regard moqueur. En tout cas pas maintenant. Je me levais en tenant la main de Charlie et lui demandai en toute simplicité:
« Alors ? Tu as aimé le film ? »
J'osai enfin un regard vers elle avec un sourire, essayant de faire comme de rien était. Que je regardais ce type de film tout les jours. On commençait à sortir de la salle avec les autres personnes (dont le groupe d'adolescent qui nous collait comme un chewing-gum frais à des chaussures).
avatarGabriel Rosenbach
Porcinet Consciencieux
Porcinet Consciencieux
j'ai : 24 ans et je suis né(e) le : 14/02/1994 à : Versailles, France. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 179 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 26/10/2017 Dans la vie, je suis : Etudiant en langues étrangères et serveur. Côté cœur, je suis : Célibataire.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les apparences sont souvent trompeuses. (PV Gabriel)   Mer 24 Jan - 15:57

Le film commence et nous nous réinstallons correctement. Gabriel enlace mes épaules de son bras et je me blotti contre lui, le visage lové au creux de son cou et les yeux rivés sur l'écran.

Discrètement, je lui jette des regards furtifs dès que j'en ai l'occasion. Il se tient bien et il ne montre aucuns signes suspects quand au fait que je soupçonne qu'il soit un véritable froussard, face à ce genre de films dont personnellement, je raffole. J'aime aussi les films liés à l'histoire du monde mais c'est clairement secondaire. Prise totalement dans le film, je baisse les yeux, à un moment donné sur la main de Gabriel qui vient de m'empoigner un sein comme s'il s'agissait d'une boule anti-stress. Il se fait dessus ou c'est comment ? Je ne dis rien et me concentre de nouveau.

Quand le film se termine et que les lumières se rallument, je me rhabille et me lève, ma main glissée dans celle de Gabriel. Je n'ai aucun commentaire à faire, du moins, pas tant qu'il aura amorcé la chose parce que même si à un moment donné, j'ai lâché prise dans ma mission d'espionnage, j'ai quand même remarqué qu'il m'a littéralement fait passer une mammographie à sa façon.

- J'ai bien aimé, et toi ? T'as supporté parce que ... je dois avoir la trace bleutée de tes doigts sur mon sein, mon chou.

Je me moque sans me moquer pour l'instant mais j'aurai bien l'occasion de revenir sur le sujet et de lui balancer deux ou trois petites vannes, bon enfant.

C'est main dans la main que nous quittons la salle, après un bref échange visuel et quelques sourires. On est suivi de près par notre fan club.

- On leur demande de venir avec nous, tu crois ?

Ils ont l'air de tenir à notre présence, visiblement.
avatarCharlie Taylor
Fondatrice Tatouée
Fondatrice Tatouée
j'ai : 29 ans et je suis né(e) le : 26/08/1989 à : Manhattan, New York, States. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 296 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 13/09/2017 Dans la vie, je suis : assistante juridique de Lewis Steiner, actuellement. Autrefois, avant que mon frère ne meurt sur le front, j'étais infirmière militaire. Côté cœur, je suis : libre comme l'air et enceinte.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les apparences sont souvent trompeuses. (PV Gabriel)   Dim 11 Fév - 19:58

La lumière du hall d'entrée du cinéma agressa ma rétine qui s'était accoutumée à la pénombre. Je me tournai vers Charlie et lui demandai comment elle avait trouvé le film qu'elle avait choisi. Elle me dit qu'elle l'avait plutôt bien aimé avant de me faire remarquer "la trace bleutée" qu'elle allait avoir sur le sein à l'issu de cette sortie. Bien sûr qu'elle se rappelait de ce détail. « Euhm... » lâchai-je avec un petit rire gêné par rapport à mon geste qui m'avait totalement trahi. J'étais bien parti pour me trouver une excuse mais je ne voulais pas la prendre pour une sotte donc bien vite je laissai tomber l'idée.
« Ah mince ! J'y ai été si fort que ça ? »
C'était une véritable question, posée presque sans aucune désinvolture. Je me disais que c'était impossible que ce simple contact suffise à lui faire une ecchymose alors que jamais elle n'en avait eu à cause de moi. Et pourtant je n'étais pas toujours tendre. A moins qu'elle ne me l'eus pas dit mais sinon j'aurais fini par le voir.
« Nan sinon ça va le film était cool, l'intrigue intéressante et bien développée. »
M'ouais.

Nous sortions de la salle avec le groupe d'adolescents à nos talons. Cela agaçait Charlie autant que moi. J'avais du mal à comprendre l'intérêt qu'ils avaient à nous coller. J'avais surtout du mal à comprendre comment on pouvait être aussi bête et chiant. Je savais bien qu'à leur âge, je l'étais aussi mais pas à ce point là.
« Bah écoute, c'est bien d'éduquer les adolescents à ce genre de choses ! » dis-je avec ironie.
Nous sortîmes du cinéma et j'entrepris d'appeler un taxi. Je n'allais tout de même pas lui dire que nous allions prendre le métro pour aller chez moi. Où serait passé la classe ? Certes, le taxi allait me coûter une blinde et j'allais pleurer mon âme après en voyant l'état des finances, mais une autre solution n'aurait pas du tout été approprié pour ce genre de rendez-vous.
« On va chez moi, pour cette fois. » précisai-je.
Charlie était déjà venue une ou deux fois chez moi. Donc elle savait où j'habitais et avait connaissance des lieux. Je n'habitais pas dans un quartier riche. Pas du tout, même si ce n'était pas le plus pauvre non plus. Un taxi arriva devant nous.
« Ils vont pas nous suivre jusque dans le taxi quand même ? »
Je lui ouvris la portière après avoir dit bonsoir au chauffeur et la laissai entrer la première.
avatarGabriel Rosenbach
Porcinet Consciencieux
Porcinet Consciencieux
j'ai : 24 ans et je suis né(e) le : 14/02/1994 à : Versailles, France. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 179 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 26/10/2017 Dans la vie, je suis : Etudiant en langues étrangères et serveur. Côté cœur, je suis : Célibataire.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les apparences sont souvent trompeuses. (PV Gabriel)   Mar 13 Mar - 9:58

Je le taquine quelque peu sur le fait qu'il m'ai pincé le sein, à certain moment du film en évoquant le fait que je pourrai avoir une jolie marque. C'est faux, bien évidemment. Je cherche juste à lui tirer les vers du nez pour qu'il me dise qu'effectivement, ce n'est pas son truc et qu'il a même détesté, s'il le faut. Si moi, c'est mon genre de film, ce n'est pas aux goûts de tout le monde et je respecte. La prochaine fois, je le laisserai m'emmener voir un film que lui choisira, si le besoin de vengeance, bon enfant, se présente.

- Non mais j'attend juste que tu craches le morceau, en réalité.

Je lui lance une perche que j'espère le voir attraper. Après tout, l'honnêteté, ça paye et j'éviterai de le traîner dans ce genre de délire, à l'avenir.

- Je n'en crois pas un traître mot !

Je ne peux m'empêcher de rire à la fin de ces quelques mots parce qu'il a détesté. Je le sais. Je le sens. Il a même flippé, à certains moments. Quoi que flipper, ce n'est peut-être pas le terme le plus adéquat. Disons qu'il a été surpris ou qu'il n'a pas apprécié, tout bonnement, ce bain de sang mythique, développé de la première minute du film jusque la fin.

- Sans moi !

Mon ton est tout aussi ironique que le sien et j'ignore sincèrement pourquoi cet attroupement de jeunes adolescents s'est mit en tête de nous stalker de la sorte. Nous ne jouons visiblement pas dans la même cour ...

- Ça marche.

Chez lui, chez moi, peu importe tant que nous passons une belle soirée, lui et moi, comme nous avons l'habitude de le faire, malgré nos quelques années d'écarts. Ce n'est pas la première fois que je vais chez lui et je visualise parfaitement l'endroit. Il possède un petit appartement dans un quartier considéré comme pauvre mais qu'importe. Je n'ai jamais été gênée par un quelconque endroit, qu'il soit pauvre, modeste ou riche. Je m'adapte à tout et je n'ai pas l'oeil critique.

Il hèle un taxi qui ne tarde pas à nous rejoindre et dont Gabriel m'ouvre la porte.

- Hors de question.

Je monte et je me hisse à l'extrémité de ce dernier pour laisser à Gabi le soin d'entrer lui-même, sans devoir faire le tour du véhicule, après avoir salué gentiment le chauffeur.
avatarCharlie Taylor
Fondatrice Tatouée
Fondatrice Tatouée
j'ai : 29 ans et je suis né(e) le : 26/08/1989 à : Manhattan, New York, States. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 296 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 13/09/2017 Dans la vie, je suis : assistante juridique de Lewis Steiner, actuellement. Autrefois, avant que mon frère ne meurt sur le front, j'étais infirmière militaire. Côté cœur, je suis : libre comme l'air et enceinte.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les apparences sont souvent trompeuses. (PV Gabriel)   Lun 26 Mar - 18:24

« Bon ok. C'est pas le genre de film que je regarde d'habitude. » admis-je. « Et tu sais quoi ? La prochaine fois on ira voir un Disney ! Voilà. » poursuivis-je avec un petit sourire.
J'omis volontairement l'état dans lequel certains Disney m'avaient mis. Bambi, en l'occurrence. Je commençais à croire que j'étais probablement une petite nature devant des films. En dehors, c'était rare de me voir pleurer. A croire que la fiction avait plus d'impact sur moi que la réalité.
Finalement, au lieu de m'énerver contre ce troupeau d'adolescents pubères, sinon ça n'aurait pas été joyeux (et c'était toujours mieux d'éviter les problèmes), je préférais en rire. Parce que je trouvais ça assez puéril et j'espérais qu'ils entendent ce que je dis pour qu'ils se rendent compte d'à quel point ils étaient stupides. J'appelai vite un taxi qui arriva tout aussi rapidement. Je laissai Charlie monter avant d'entrer à mon tour. Je communiquai au chauffeur mon adresse au fin fond de Queens.
Je restai silencieux durant le voyage, n'appréciant pas beaucoup que le conducteur puisse entendre notre conversation, ce dernier qui râlai face aux embouteillage récurrent de New York, d'ailleurs je crois qu'il prit l'initiative de prendre un raccourci par les petites rues. Au bout de quelques minutes, nous arrivâmes à destination.
Je payai le chauffeur avant de descendre et de laisser descendre Charlie à son tour. Il y avait quelques personnes du voisinage présentes dans la rue mais je n'y accordai pas plus d'attention que cela. J'avançai vers la porte du bâtiment où j'habitais et la laissait entrer. Puis nous montâmes jusqu'à mon appartement au troisième étage sans escaliers. Avant d'ouvrir la porte de mon appartement, j'adressai un sourire à Charlie.
« Tu m'excuseras, c'est un peu le désordre. Je n'ai pas eu le temps de ranger avant de partir. »
Par désordre, j'entendais par là un verre vide qui traînait sur la table du salon, une veste posée sur une chaise, un livre rangé en vrac dans la bibliothèque et une feuille de papier gisant au sol. J'ouvris la porte et laissa entrer mon invitée en première. Puis je ne lui laissai même pas le temps de retirer sa veste par elle-même que je le fis à sa place avec un geste leste.
« Ai-je le droit de te déshabiller ? » lui susurrai-je à l'oreille d'une voix voluptueuse après être venu coller mon torse à son dos et mis mes mains sur ses hanches.
Je ne perdais pas de temps. J'avais attendu trop longtemps au cours de cette soirée pour me soucier des convenances. Surtout avec Charlie.
avatarGabriel Rosenbach
Porcinet Consciencieux
Porcinet Consciencieux
j'ai : 24 ans et je suis né(e) le : 14/02/1994 à : Versailles, France. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 179 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 26/10/2017 Dans la vie, je suis : Etudiant en langues étrangères et serveur. Côté cœur, je suis : Célibataire.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les apparences sont souvent trompeuses. (PV Gabriel)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Les apparences sont souvent trompeuses. (PV Gabriel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les réparties cinglantes sont souvent les meilleures ft Ygg [30/04]
» Tu savais que les dauphins sont en fait des requins gay ? - Gabriel N. Owlens
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPons à l'ancienne  ::  :: Manhattan-
Sauter vers: