Pour que RPons à l'ancienne grimpe les échelons,
VOTONS Smile
Futur(s) New Yorkais,
C'est la pénurie de personnages féminins, cette fois-ci.
Favorisez les filles, s'il vous plaît.
Les garçons peuvent être créé, malgré tout, nous tentons juste de rééquilibrer les choses Smile

Partagez | 
 

 Jackson Callahan - The Jack of Spades

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: Jackson Callahan - The Jack of Spades    Lun 13 Nov - 21:38



Jackson Edward Callahan AKA Nick Bateman.
Potestas ut sperabatur inediae dedit provinciis consularem quod inediae poterit.
Carte d'identité
Prénom(s), Nom : Jackson Edward CALLAHAN
Surnom(s) : Jack. Jax. Jack of Spades
Âge, Date & Lieu de naissance : 27 ans – 09/02/90 – New Jersey
Situation amoureuse : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétéro
Métier & Étude : Sans emploi officiel...
Avatar : Nick Bateman
Groupe : Bloody Mary

Anecdotes
▸ C'est un arnaqueur professionnel, menteur pathologique et très doué dans ce qu'il fait.
▸Ancien enfant battu, il s'est toujours interdit d'utiliser la violence pour arriver à ses fins, préférant user de la violence uniquement en pratiquant divers sports de combat depuis tout jeune, afin de se défouler.
▸ Il en pince depuis gosse pour la même nana. Celle qui lui a toujours servi de base stable. Le hic ? Disons qu'il a toujours tendance à foutre le feu à tout ce qu'il accompli, par peur probablement.
▸ Jack of Spades est un pseudo qu'il a utilisé pour cacher son identité afin de se garder une solution de repli en cas de pépin... et ça n'a vraisemblablement pas été suffisant.
▸ Il s'est mangé une peine de 8 ans pour des vols des fraudes et des arnaques qu'il a avoué. Avec l'aide d'un avocat aussi sournois que lui, il a ainsi pu écoper d'une peine allégée grâce à un marché ( porté sur la dénonciation de certains « complices » ) le tout faisait parti de son plan. Il ne lui restait alors qu'à attendre en prison le décès du Boss qu'il a trahi afin de dépouiller sa cache de fric.
▸Personne ne le sait, mais il sait jouer du piano et il se défend plutôt bien d'ailleurs.

Caractère : Menteur et arnaqueur doué, Jackson a cette faculté d'être qui on voudrait qu'il soit. Il s'adapte, et il le fait avec une intelligence remarquable. Dotant plus étonnant quand on sait qu'il n'a jamais pu faire réellement de grande étude.
Monsieur est autodidacte. Les livres et internet lui ont permis de concevoir ce qu'il est aujourd'hui et la pratique a suffit à lui permettre de devenir ce qui est adaptable ou non dans des situations réelles. Non seulement c'est un menteur habile. Mais c'est surtout un menteur expérimenté. De fait, il devient difficile de savoir si ce qu'il dit est vrai ou non, à moins de chercher à le mettre dos au mur mais là encore, pourquoi le feriez-vous ? Il a l'habitude de convaincre, de plaire et de convenir. Il berne, il trompe, il ment, et il le fait avec la justesse nécéssaire.

L'irrévérance reste sa méthode la plus simple, quand elle s'accompagne d'actes physiques. Il sait qu'un discours choquant attirera plus que des singeries. Aussi est-il régulièrement d'une insolence surréaliste quand il a besoin de capter l'attention des gens pour mieux tromper et tricher. Quand les gens sont plus focalisés sur ses provocations, on oublie ses mains. Et dieu sait qu'elles peuvent être habiles, les saletés !
Peu scrupuleux, Jackson s'est tout de même mis en tête d'éviter d’arnaquer les cibles qui n'ont pas de moyen de s'en remettre. Il pique aux riches, et il aime par dessus tout arnaquer les arnaqueurs.
Des ennemis ? Il a naturellement des tas, raison pour laquelle la prison est devenue momentanément l'endroit le plus sûr du monde pour lui.
Bien que criminel, Jax garde un bon fond, d'une certaine manière. Mais comprenez bien que vous avez toujours intérêt à surveiller vos poches après l'avoir croisé.

Personne n'est à l'abri de rien avec lui. Enfin si... il y a bien quelqu'un qui a le don d'annihiler toutes ses capacités. La seule personne qui la donné sa chance, et qu'il aime à tenir éloigner de ces petites combines. On en déduira sans problème qu'il est rancunier, oui, mais qu'il n'oublie pas non plus quand les gens le traitent bien. Et quand quelqu'un devient son ami sincère, l'arnaqueur est d'une fidélité surprenante.

Physique : Plus grand que la moyenne, athlétique et solidement constitué, Jackson est un homme qui s'est entretenu, principalement grâce à la boxe qui a longtemps été le catalyseur de sa retenue et de son self-control. S'il est souvent décrit comme étant plutôt bel homme, Jackson reste dans les critères de beauté classique. Look soigné, barbe ajustée sur une mâchoire large et carrée. Physiquement parlant, il a tout du gendre idéal, quand il se décide à jouer ce rôle tout du moins. Et c'est tout le problème avec lui. Il est du genre à s'adapter, et à être ce que les gens veulent qu'ils soient, parce que c'est ainsi qu'on peut obtenir ce qu'on veut. Et il est doué pour ça !
Son physique parfaitement dans les canons du moment lui permet en modifiant son style vestimentaire et sa gestuelle de feindre tout et n'importe quoi. Qu'il se rajoute des lunettes, fronce un peu les sourcils et se penche sur un bouquin de science fiction lui donnera l'air d'un geek plutôt bel homme. Une chemise à carreau un jean et quelques bracelets en feront sans mal un pseudo artiste maudit. Tout lui convient et tout lui va, de faire il est donc difficile de réellement le définir quand il « travaille ».
En dehors de ça, au naturel, le mythe est un peu brisé. Jackson est rustre, vulgaire, avec un franc parler qui rappelle ses origines plutôt modeste. Il a la verve vive, et la blague facile, le tout vendu avec un accent tranchant et une espèce de nonchalance agaçante rendue plus insupportable encore par son petit regard noisette qui transpire l'insolence.
Il était une fois ...
C'est dans le New Jersey que Jackson vient au monde. Il est issu d'une familles aux origines galloises, croisement des Kenway et des Callahan. Si le père de Jackson devait sincèrement aimer sa mère, il s'avère tout de même que l'alcool et un tempérament sérieusement violent l'aient amené à le lui signifier de manière assez brutale au fil des ans. C'est dans ce climat familiale déjà malsain qu'est arrivé Jax et le moins qu'on puisse dire, c'est que ça ne faisait que commencer...
Alors qu'il n'a pas un an, les coups du mari violent amène sa mère à tenter le tout pour le tout. Elle s'enfuit avec son fils au beau milieu d'un divorce difficile, devenant par ce geste une kidnappeuse aux yeux de la loi. La garde de l'enfant lui est totalement interdite. Le divorce est un échec pour elle et Callahan, pochard patenté, se retrouve à garder la maison, le chien et le gamin.

Ainsi débutent les déboires de Jackson.

Les premiers souvenirs du garçon sont flous, mais du peu qu'il s'en rappelle, son père a toujours été un ivrogne et tout gamin déjà il devait composer avec ce fait.
Après plusieurs déménagement, le foyer trouve enfin un coin où se poser et les problèmes de voisinages débutent très vite entre le père de Jackson et les voisins. L'enfant lui, en arrive à devoir gérer des situations surréalistes, forcé de coucher son père ivre mort régulièrement et de nettoyer les dégats qu'il causait. Tout, sauf ce qu'un gosse de cette age là devait avoir à supporter.

Sans repère et sans gestion parentale, Jackson se retrouve rapidement en marge de tout. Il est très vite la risée de l'école, autant par son style très particulier qu'à cause des interactions de son père avec le voisinage. Les gamins étant ce qu'ils sont, Jack' est régulièrement pris à partie et brutalisé par les enfants du voisinage. Seule l'une d'entre elle prendra sa défense et acceptera de lui parler malgré les mises en garde de sa famille.

Ce climat particulièrement nuisible pour un gamin empire encore à mesure des mois, quand l'alcool ne suffit plus à totalement éteindre l'esprit de son père qui se découvre une frustration certaine. Frustration qu'il déverse sur son gosse. Tout commence par des gifles et des coups, sans trop de conséquences parce qu'ils ne laissaient pas de marques.
Qui plus est, les brutes du quartier lui mettaient de pires raclées, Jackson apprenait déjà à durement encaisser.

Il a à peine dix ans quand il découvre à quelques pâtes de maison de chez lui, un salle de sport tenue par un vieillard, Frank. Un afro américain ancien taulard qui avait trouvé Jesus et qui s'attardait aujourd'hui à donner aux jeunes du quartier de quoi s'occuper dans sa salle. Jackson appris ainsi à boxer, s'offrant le luxe de se défouler de toute cette rage intense qu'il accumulait à chaque agression qu'il subissait chez lui, ou sur le chemin de l'école.
Pour sa rage, il avait la boxe. Pour garder le moral, il avait Amy.

En grandissant, les coups ont commencé à être plus violents et la frustration de son père plus amère encore. Les gosses du quartier étant plus agés, les bourre-pifs faisaient plus de dégâts. Quant à son père, mettre des gifles à un gamin de douze ans qui les encaisse sans broncher ça agace. Des poings ont remplacés les paumes. Et là encore, il encaissait.
C'est quand les marques ont commencé à vraiment être visibles qu'il a été contraint de commencer à mentir. Et bordel ce qu'il était doué. Il trouvait des combines pour tout. Pour éviter le sport. Pour justifier les bleus. Pour éviter les salauds qui l'attendaient sur le chemin du retour, pour pouvoir sortir en toute impunité pour aller au gymnase. Jackson était le gamin débraillé qu'on aimait raillé ? Il ajouta rapidement à sa panoplie des passions bizarres pour les chaînes youtube de cléptomane. Crochetage et technique d'entourloupe en tout genre étaient rapidement devenus des passes-temps pour lui. Un gamin étrange, avec des goûts étranges.

Les combines sont devenues plus que ça. Un moyen de se venger. Il en arrivait à voler des objets de valeurs et à les glisser dans les affaires des élèves qui s'en prenaient à lui, leur attirant des ennuis allant pour l'un d'entre eux jusqu'à son exclusion de l'école. S'il avait des remords ? Non. Mais Amy était un repère de droiture. Il s'attardait donc à toujours se demander si elle trouverait ça bien, ou non, afin de garder une sorte de... morale.

En grandissant, la boxe n'a plus suffit. L'argent de poche qu'il arrivait à se faire en le volant ici ou là lui avait permis de pratiquer d'autres sports de combats qui lui servaient autant de défouloire que de justifications pour les bleus. Chez lui, son père était plus mauvais encore, passant des coups à plus que ça et Jackson porte encore aujourd'hui sur son dos et son torse les marques des cigarette que son ordure de père a pu écraser sur lui, simplement pour la satisfaction de réussir à lui arracher des réactions de douleur.

Là encore, il encaissait.

Les mensonges de Jackson et son aisance à tromper l'ont amenés à progressivement s'éloigner de la vie scolaire. Il n'ira pas au bout du lycée, commençant à jouer les pickpockets et les arnaqueurs de rue. À Amy il commençait aussi à mentir, par crainte de ses réactions plus qu'autre chose.
Les sports qu'il continuait à pratiquer aussi assidûment et le hasard curieux de l'adolescence viennent finalement lui donner un sacré coup de pouce. Quand Jackson devient un homme, le changement est plutôt radicale. Le petit gamin fluet en quelques années à peine a bourgeonné pour donner le... gendre idéale en apparence.

Un physique qui l'aidera grandement pour la suite.
Ses coups de plus en plus audacieux l'amènent à commencer à gagner sa vie de manière plus que bonne. Mais il en voulait toujours plus. Tricher au poker ? Pas assez. Les tripots clandestins suivent et il commençait clairement à filer un très mauvais coton.
En parallèle, Amy aussi avait bien changé et leur relation devint la plus compliquée qui soit.

Elle était tout pour lui. Trop pour lui, probablement aussi. Bien conscient de son train de vie, le truand s'est toujours arrangé pour saboter tout ce qui aurait pu se faire avec elle, préférant la voir dans les bras d'un autre qui pourrait éventuellement lui convenir plutôt que de l'entraîner avec lui. Là aussi, il devait encaisser.

Dans sa vie criminelle, Jackson s'est rapidement fait un nom. Un alias qu'il utilisait pour ne pas être connu. Jack of Spades. Et il en fait des coups. Le monde criminel, il l'a écumé, et pas qu'un peu. Vol, cambriolage, escroqueries à grandes échelles. Il était de tous les plans foireux jusqu'à rencontre LE type qui allait tout changer dans sa vie.

Le type est question, Don Salvatore, était un Italien à l'ancienne. Il était le dernier membre de la Main, un cartel Italo américain sévissant dans le pays depuis la prohibition. Un cadore du crime organisé. Une ordure de la pire espèce, baron de la drogue et de la prostitution. Jackson est vite rentré dans ses petits papiers ne magouillant pour lui et au fil des années, le voilà devenu un homme de confiance.

Seulement, Le Jack of Spades n'était pas bien différent du gamin de l'époque. « Qu'est-ce qu'elle dirait, Amy ? » restait toujours dans un coin de sa tête. Ça le guidait dans l'obscurité de sa vie de truand. Ça lui permettait d'éviter d'en faire trop. Jackson, tout criminel qu'elle était, n'a jamais utilisé la violence à des fins personnelles, préférant parler et négocier. Mentir et tromper. Frapper, c'est se remettre au niveau de son père et des brutes qui le tyrannisaient. Il avait beau pratiquer un bon nombre de sport de combat, jamais il ne s'en était servi, bien conscient aussi qu'en commençant, il aurait probablement beaucoup de mal à s'arrêter.

Qu'est-ce qu'elle dirait Amy ?

C'est la phrase qui a raisonné dans sa tête quand Jackson a découvert le trafic d'enfants des pays de l'est organisé par Salvatore. Le mafieux, tout monstre qu'il était, n'avait pas pris conscience qu'à cet instant précis il avait perdu la loyauté de son poulain.
Jackson a alors fait ce qu'il savait faire. Il a menti, profitant de la santé défaillante de Sal, il s'est contenté de semer le doute dans son esprit paranoïaque au fil des mois et au fil de preuves inventées. Petit à petit, il a convaincu le vieil homme que ses proches allaient le trahir pour son argent. Qu'il fallait le cacher.

Sal a tout gobé, les preuves inventées par Jackson ont amené quelques criminels à mourir au fond des docs, les pieds coulés dans du béton. Salvatore s'est isolé de tous ses alliés, se lançant dans des guerres inutiles sur des mensonges et des duperies de Jax. Et largent ? Plus de deux cents millions de dollars que Salvatore a soldé de ses comptes pour les cacher en petite coupure aux quatre coin de l'état de New York, chargeant des hommes de confiance de garder les planques. Des hommes de confiance choisis pas Jackson... des hommes qui avait commis des crimes, beaucoup de crimes.
Une fois fait... Jackson s'est contenté de noter à l'encre invisible derrière une photo, toutes les informations concernant les planques avant de se pointer dans un commissariat pour se rendre et tout balancer.

Tout. Il a tout vendu aux autorités ou presque. Salavatore, mais aussi et surtout tous les hommes de mains envoyés garder les planques de frics. C'est lui qui les avait sélectionné, le faisant parce que leurs crimes pouvaient être prouvés. Tous ont finit en taule, et Salvatore, vieux et seul, sans homme de main et sans accès à son argent parce qu'il ne pouvait pas bouger de chez lui sans être suivi par les flics, s'est retrouvé piégé comme un con à attendre.

Avec l'aide d'un avocat prévenu à l'avance, Jackson avait un plan. En vendant ces infos, et en s'étant rendu, il échappait à la complicité, et ne serait jugé que pour ses escroqueries. Dix ans, c'est la lourde peine qui est tombé. Il n'a pas cherché à s'y opposer. La prison, en haute sécurité du fait de ses aveux et de ses dénonciations, lui a permis d'être tenu à l'écart de la vengeance des criminels qui pouvaient lui en vouloir. Jackson s'est contenté d'attendre sagement à l'ombre que Salvatore, la dernière menace, finisse par crever de la maladie qui le rongeait.

Cinq ans plus tard, l'enfoiré d'italien étant mort, Jackson bien aidé par son avocat, a fait valoir ses droits. Bonne conduite et révision du procès lui ont permis de sortir au bout de cinq ans. Ne lui restait plus qu'à aller réccupérer cette vieille photo, laquelle avait été confiée aux bons soins de la seule personne qui avait jamais compté pour lui : Amy.
Jeu, set et match.  

Prénom & Pseudo

Salut ! Je m'appelle La Buche mais sur le net, on me connaît mieux sous le pseudonyme de ben... La Buche. J'ai l'âge d'être ici et je suis de nationalité humaine. Si j'ai atterri sur RPons à l'ancienne, c'est grâce à une conversation FB. Si je devais lui donner une note sur dix, ça serait Je ne sais pas encore / 10. Je suis un PERSONNAGE INVENTÉ et je joue sous les traits de Nick Bateman. D'ailleurs, je vais te donner un petit coup de main pour recenser mon avatar dans le listing ! Pour conclure, le mot de passe pour valider mon inscription est Les règles de RPons à l'ancienne..


Code:
[b]NICK BATEMAN[/b] ▸ Jackson Callahan

©️️ EYLIKA & CHARLIE.



Dernière édition par Jackson Callahan le Ven 9 Fév - 0:46, édité 9 fois
avatarJackson Callahan
Administrateur
Jacky Les Bons Tuyaux
Captain Badass

Administrateur Jacky Les Bons Tuyaux Captain Badass
j'ai : 28 ans et je suis né(e) le : 08/02/1990 à : New York Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 107 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 13/11/2017 Dans la vie, je suis : du genre à me démerder. Côté cœur, je suis : libéré, délivré ?

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jackson Callahan - The Jack of Spades    Lun 13 Nov - 21:49

Bienvenue Jackson ! Ton histoire est grave interessante, j'ai hâte de lire le caractère !

En tout cas, je suis avocat, je viendrais te faire un petit coucou Wink

Bon courage pour la suite !
avatarMatthew Kennedy
Administrateur
AU GROS MARTEAU.

Administrateur AU GROS MARTEAU.
j'ai : 34 ans et je suis né(e) le : 07/12/1983 à : Perth, Australie. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 558 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 07/10/2017 Dans la vie, je suis : Avocat. Côté cœur, je suis : En couple

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jackson Callahan - The Jack of Spades    Mar 14 Nov - 10:28

Hey, merci bien.

Je pense terminer tout ça durant la journée, du coup x)

avatarJackson Callahan
Administrateur
Jacky Les Bons Tuyaux
Captain Badass

Administrateur Jacky Les Bons Tuyaux Captain Badass
j'ai : 28 ans et je suis né(e) le : 08/02/1990 à : New York Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 107 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 13/11/2017 Dans la vie, je suis : du genre à me démerder. Côté cœur, je suis : libéré, délivré ?

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jackson Callahan - The Jack of Spades    Mar 14 Nov - 10:28

Bienvenue !
avatarAndrew Martyn
Agent du FBI
Sexy, Sexy, Sexy !

Agent du FBI Sexy, Sexy, Sexy !
j'ai : 35 ans et je suis né(e) le : 18/05/1983 à : Austin (Texas, U.S.). Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 2105 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 10/08/2017 Dans la vie, je suis : Agent Fédéral (FBI) Côté cœur, je suis : torturé.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jackson Callahan - The Jack of Spades    Mar 14 Nov - 19:36

Bienvenue parmi nous ! Bon courage pour le reste de ta fiche.
J'espère pour voir avoir un lien avec toi, étant procureur Wink
avatarLewis Steiner
New Yorkais
promu guide touristique !
j'ai : 31 ans et je suis né(e) le : 14/02/1987 à : Berlin. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 529 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Avocat de l'accusation réputé, s'il vous plaît. Une sorte de proc' quoi. Me faites pas chier ou j'vous fous au trou. Côté cœur, je suis : En couple... OUI JE SAIS !

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jackson Callahan - The Jack of Spades    Mar 14 Nov - 23:27

Merci à vous !

Procureur, avocat, et juristes en général... y a probablement des liens possibles à trouver oui
avatarJackson Callahan
Administrateur
Jacky Les Bons Tuyaux
Captain Badass

Administrateur Jacky Les Bons Tuyaux Captain Badass
j'ai : 28 ans et je suis né(e) le : 08/02/1990 à : New York Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 107 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 13/11/2017 Dans la vie, je suis : du genre à me démerder. Côté cœur, je suis : libéré, délivré ?

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jackson Callahan - The Jack of Spades    Mar 14 Nov - 23:37



RPons à l'ancienne ❥ bienvenue Jackson Callahan


Invité,

Vous faites désormais, officiellement parti des membres de RPons à l'ancienne, félicitations !

Pour fêter cela, si nous nous occupions de votre personnage ? Nous vous avons établi une petite liste qui vous sera fort utile pour compléter de manière définitive, votre inscription sur le forum.

❥ Il est important que vous listiez votre avatar dans le listing des avatars afin qu'il ne vous passe pas sous le nez.
❥ Consultez les listings concernant les emplois, les études et les logements et recensez-vous dedans.
❥ Faites-vous des amis et démarrer votre première scène en créant votre répertoire de liens et de RPs.
❥ Peut-être avez-vous envie de compagnie dans l'évolution de l'histoire de votre personnage ? Si c'est le cas, n'hésitez plus un seul instant et rendez-vous dans les créations de scénario.
❥ Quelle que soit votre demande administrative, venez vous en charger dans l'administration officielle du forum.

Nous avons fait le tour et espérons que ce petit guide vous aidera dans vos dernières démarches.

Bon jeu, parmi nous !


L'équipe administrative ♥️



©️ EYLIKA.

avatarMatthew Kennedy
Administrateur
AU GROS MARTEAU.

Administrateur AU GROS MARTEAU.
j'ai : 34 ans et je suis né(e) le : 07/12/1983 à : Perth, Australie. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 558 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 07/10/2017 Dans la vie, je suis : Avocat. Côté cœur, je suis : En couple

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Jackson Callahan - The Jack of Spades    

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Jackson Callahan - The Jack of Spades
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Technique du Jeune Jack
» rescue Jack Russel
» Michael Jackson est mort...
» Jesse Jackson Says U.S. Should Help Haiti
» Percy Jackson RPG (Réponse au partenariat)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPons à l'ancienne  ::  :: L'histoire d'une vie :: Biographies validées-
Sauter vers: