Pour que RPons à l'ancienne grimpe les échelons,
VOTONS Smile
Futur(s) New Yorkais,
C'est la pénurie de personnages féminins, cette fois-ci.
Favorisez les filles, s'il vous plaît.
Les garçons peuvent être créé, malgré tout, nous tentons juste de rééquilibrer les choses Smile

Partagez | 
 

 Fear the future. ft Matthew K & Morgan V.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
MessageAuteur
MessageSujet: Re: Fear the future. ft Matthew K & Morgan V.   Lun 8 Jan - 12:06

J'attends Lewis à l'étage des prélèvements et analyses, le dos posé contre le mur, le regard fixe sur les deux cons qui attendent en soufflant.

"Morgan, on doit aller bosser..."
"J'en ai rien a foutre. Vous attendez deux minutes et si votre supérieur est pas content, j'irais lui causer en personne pour lui expliquer que de toute façon y'en a un de vous deux qui saute avant la fin de la semaine."

Les deux gars rongent leur freins. Mais qu'ils fassent pas les marioles, parce que y'a moyen que j'en prenne un pour taper sur l'autre en vrai. J'suis tellement énervé... Et v'là que Lewis se pointe avec Charlie. Elle à l'air préoccupé, là où lui est complètement à l'Ouest.

"Lewis, c'est lequel qui t'as prélevé ?"

J'montre les deux Gus d'un signe de tête un peu excédé. Si ça s'trouve j'vais perde mon calme... Nan, c'est même sûr que j'vais pas pouvoir rester de marbre quand j'vais savoir quel est le con qui a fait de la merde...
avatarMorgan Valentini
Administrateur Mégalo
Propriété de Lewis

Administrateur Mégalo Propriété de Lewis
j'ai : 30 ans et je suis né(e) le : 05/08/1988 à : Florence, la belle. Italia. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 169 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Gynéco obstétricien depuis 1 an. Côté cœur, je suis : Célibataire et vendeur de rêves...
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fear the future. ft Matthew K & Morgan V.   Lun 8 Jan - 17:27

J’arrive a l’hopital, et rien que de me remettre dans cette ambiance pourrie me refait mal. J’me sens pas bien, j’avais vraiment pas envie de revenir… Mais Morgan avait l’air déterminé, alors je le retrouve, accompagné de deux médecins, dont celui qui m’a fait le prélévement. Je reste un peu silencieux, en regardant les deux, jusqu’à ce que Morgan me demande lequel m’avait prélevé. Du coup, je n’hésite pas, et je pointe celui de gauche, qui à par l’air très bien…

— C’est lui.

J’avais peur qu’il perde son calme, au fond, je savais que cette histoire le touchait, et pour moi, au point ou j’en étais, c’était seulement se battre contre le vent. Si le test avec dit que j’étais séropositif, alors pourquoi je ne le serais pas ? Les erreurs arrivent, oui… Mais fallait pas trop espérer non plus. Ca me touchait, ce que Morgan faisait. Mais je voyais ça comme l’action du désespoir.

— Laisse tomber Morgan… Te prends pas la tête avec ça…

J’étais au fond du trou, j’imaginais pas une seule seconde qu’il pouvait avoir raison, de toute façon. Je ne me faisais pas de fausses idées. Du coup, je le regardais, avec cette tristesse infinie dans les yeux. Je restais planté là, avec Charlie, ne sachant pas quoi faire de mes bras et mes dix doigts.
avatarLewis Steiner
New Yorkais
promu guide touristique !
j'ai : 31 ans et je suis né(e) le : 14/02/1987 à : Berlin. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 529 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Avocat de l'accusation réputé, s'il vous plaît. Une sorte de proc' quoi. Me faites pas chier ou j'vous fous au trou. Côté cœur, je suis : En couple... OUI JE SAIS !

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fear the future. ft Matthew K & Morgan V.   Lun 15 Jan - 11:07

Morgan s'en va, comme une bombe. Je suis incapable de savoir ce qu'il compte faire, là, tout de suite maintenant. S'enfuir parce qu'il est mal ? Se rendre à l'hôpital et principalement au laboratoire ? J'en sais rien du tout. Ce que je sais, c'est que Lewis est mal et que je me dois d'être là pour lui. Je l'enlace doucement et après quelques instants, il fait de même, me serrant fort contre lui.

J'ai du mal à supporter la situation. Même si entre Lewis et moi, ça a pas toujours été le grand amour, on s'aime beaucoup, finalement et on s'est déjà démontré qu'on était là, l'un pour l'autre. Lui, quand j'ai manqué de me faire embarquer par un homme parce que j'étais trop défoncée et trop ivre suite à une peine pour réagir et moi, aujourd'hui. Je le soutiens et je le soutiendrai toujours.

- J'le serai toujours.

Dans mes mots, je lui transmet mon amour pour sa personne. Mine de rien, il en a fait beaucoup pour moi, depuis que nous nous connaissons. C'est une belle amitié qui s'est installée entre nous. Amitié que je ne compte jamais laisser s'éteindre. On parle souvent de la flamme de l'amour mais à contrario, il y a l'autre. La nôtre.

Notre étreinte achevée, il s'assoit sur le canapé et m'invite à faire de même. Le temps s'écoule. Des secondes ? Des minutes ? Je n'en sais rien. Je sais juste que je ne sais pas comment amorcer une quelconque discussion. Le voir aussi mal, me rend faiblarde.

Son téléphone sonne. Je n'entend pas ce qu'il se dit mais je comprend vite qu'il échange avec Morgan. Il me le confirme en raccrochant et en m'annonçant qu'on doit se rendre à l'hôpital parce qu'il y a eu un souci au niveau de son prélèvement. Mon coeur palpite et je prie très fort, intérieurement, pour que son test soit négatif.

- On y va.

Je ne crie pas victoire trop vite. Sait-on jamais ... pourtant, au fond de moi, j'ai l'espoir. Je prend la main qu'il me tend et je l'accompagne jusque sa voiture qui nous mène tout droit à l'hôpital et là où Morgan nous attends.

Quand je vois Morgan, je peux lire la fureur sur son visage et ça ne présage rien de bon. Il demande à Lewis de lui indiquer qui l'a prélevé et il le fait. Je reste un instant à l'écart, ne sachant pas si je dois m'approcher avec lui ou me faire discrète. Je finis par m'approcher de Lewis et par glisser ma main dans la sienne. Je la serre doucement, lui transmettant mon soutien et mon espoir, concernant l'erreur médicale.
avatarCharlie Taylor
Fondatrice Tatouée
Fondatrice Tatouée
j'ai : 29 ans et je suis né(e) le : 26/08/1989 à : Manhattan, New York, States. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 296 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 13/09/2017 Dans la vie, je suis : assistante juridique de Lewis Steiner, actuellement. Autrefois, avant que mon frère ne meurt sur le front, j'étais infirmière militaire. Côté cœur, je suis : libre comme l'air et enceinte.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fear the future. ft Matthew K & Morgan V.   Dim 21 Jan - 18:43

C'est donc ce fils de pute de Grandt qui a merdé. Et regardez moi sa petite gueule de lâche qui s'met à papillonner des cils comme une salope quand Lewis le montre du doigt :

"Nan mais..."
"Mais quoi connard ? Quoi ? L'erreur est humaine, c'est ça ? Tu sais que t'as une chance sur quatre pour qu'un type se foute en l'air après avoir appris qu'il est atteint du VIH ?"

Je bouillonne. L'autre bafouille.

"Nan mais ferme ta gueule. Ferme ta putain de gueule parce que j'vais te rentrer dedans."

Et pas de mauvais jeu d'mot cette fois, j'suis super sérieux.

"Si tu veux t'permettre de faire des erreurs, et si tu t'en bas les couilles de merder, bah va planter des tomates, ou élever des caniches, mais fous pas tes grands panards de connard dans un hôpital !"

Respires, Valentini.

"Bref. J'vais t'accompagner, on va refaire le prélèvement ensemble et j'vais te montrer comment on étiquette un tube, avant de faire remonter le problème à tes supérieurs en appuyant bien sur le fait que t'es un incompétent de première ligne."


J'adresse un signe de tête au fautif, puis à Lewis :

"Viens. J'vais faire passer ton dossier en prioritaire, on aura les résultats rapidement comme ça. Max demain matin."

Et voilà qu'on s'dirige vers la salle de prélèvement, accompagnés en prime de Charlie qui suit le petit groupe non sans lancer des regards un peu appuyés à Grandt, comme si elle le maudissait elle aussi.
avatarMorgan Valentini
Administrateur Mégalo
Propriété de Lewis

Administrateur Mégalo Propriété de Lewis
j'ai : 30 ans et je suis né(e) le : 05/08/1988 à : Florence, la belle. Italia. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 169 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Gynéco obstétricien depuis 1 an. Côté cœur, je suis : Célibataire et vendeur de rêves...
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fear the future. ft Matthew K & Morgan V.   Lun 22 Jan - 15:53

Charlie m’avait accompagné. Je ne pouvais pas nier que depuis que l’on s’était rencontrés, ça n’avait pas été tout rose. Mais une amitié en était née, et je sais qu’elle serait toujours là pour moi. Et moi également, elle le savait. Elle m’avait tenu jusqu’à l’hôpital, pour retrouver Morgan. Il semblait hors de lui, et quand je pointe le médecin qui m’a prélevé, il l’allume bien comme il faut, et pas dans le bon sens du terme.

Il lui gueule clairement dessus, et me dit qu’il va accompagner le médecin pour me prélever de nouveau. J’admire ce qu’il fait, parce que moi-même, je n’en aurais pas été capable. C’était une fatalité pour moi, il n’y avait pas de retour en arrière, et malgré tout, je n’y croyais pas vraiment, j’étais un peu désespéré. Mais d’un côté… La démarche sincère de Morgan me faisait plaisir et me touchait plus que d’ordinaire.

Quand il me dit de venir, je marche à ses côtés, l’air toujours un peu sonné. Mais ma voix s’élève doucement, alors qu’on marche, sans le regarder.

— Merci Morgan…

Même si j’y croyais à peine, j’avais un semblant d’espoir grâce à lui. On se dirige vers la salle de prélévement, et je m’y installe rapidement, relevant ma manche pour vite m’asseoir et faire les choses. Heureusement que Morgan était là pour moi… Il me donnait un semblant d’espoir.

Sous la pression, le Docteur Grandt ne parle plus, et agit. Morgan le surveille, alors qu’il procède à la prise de sang. Je ne bouge pas, j’ai l’habitude. Mais mon coeur bat à cent à l’heure. Je le laisse faire, puis je me lève, je n’ai qu’une envie, partir. Morgan semble bien surveiller si il fait tout correctement. Je l’attends malgré tout, avec un demi-sourire, à la sortie de la petite salle. Je regarde également Charlie, l’air un peu perdu malgré tout, puis je remercie à nouveau Morgan.

Merci d’faire tout ça pour moi… Mais qu’est-ce qui te fait dire que ça a merdé quelque part…?

J’attends qu’il me réponde, puis après, on rentre. Je veux pas rester là.
avatarLewis Steiner
New Yorkais
promu guide touristique !
j'ai : 31 ans et je suis né(e) le : 14/02/1987 à : Berlin. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 529 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Avocat de l'accusation réputé, s'il vous plaît. Une sorte de proc' quoi. Me faites pas chier ou j'vous fous au trou. Côté cœur, je suis : En couple... OUI JE SAIS !

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fear the future. ft Matthew K & Morgan V.   Mar 23 Jan - 18:08

Morgan est méconnaissable et c'est peu de le dire. Je ne l'ai jamais vu dans cet état et il me ferait presque peur. Rectification, il me fait peur. Il a cette espèce de veine qui bat sur son front et qui indique clairement qu'il peut exploser d'une seconde à l'autre. Je ne parle même pas du ton qu'il emploie. Les deux hommes face à lui ne savent même pas s'ils doivent se défendre ou la fermer. Dans les deux cas de figure, c'est une très mauvaise idée. Se rebeller, signifierait que Morgan pourrait en s'énerver physiquement. Se taire, ça l'énervera mentalement.

Il débite les mots à la minute et c'est pas joli à entendre. Il est hors de lui et prêt à tout pour faire punir ces hommes et ... il est sûr de lui, j'ai l'impression, concernant l'erreur médicale. Si je suis bien ce qu'il se passe, y aurait eu échange lors des prélèvements.

Je les suis quand Morgan ouvre la marche, accompagné de Lewis et de ce fameux Grandt que j'ai envie de fracasser à la Derek Vinyard. Cela dit, je garde mes distances et davantage lorsque le nouveau prélèvement est pratiqué. Je rumine, intérieurement. J'ai le regard sombre. Si on était pas arrivé, qu'est-ce que Lewis aurait été capable de faire ? Je ne sais pas comment les choses se seraient déroulées mais je sais une chose, j'aurai littéralement vrillé, si ça m'était arrivé.

Quand je croise le regard de Lewis, j'esquisse un doux et fin sourire, remplit d'encouragements. Je suis là pour lui autant que je suis là pour Morgan et Matthew. L'épaule posée contre l'entrebâillement de la porte, une jambe croisée sur l'autre, j'attends que tout ça se termine et que nous puissions rentrer et remonter le moral de notre ami, victime d'une putain d'erreur. J'y crois dur comme fer. Dans ma tête, c'est tout tracé. J'espère juste ne pas me tromper.
avatarCharlie Taylor
Fondatrice Tatouée
Fondatrice Tatouée
j'ai : 29 ans et je suis né(e) le : 26/08/1989 à : Manhattan, New York, States. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 296 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 13/09/2017 Dans la vie, je suis : assistante juridique de Lewis Steiner, actuellement. Autrefois, avant que mon frère ne meurt sur le front, j'étais infirmière militaire. Côté cœur, je suis : libre comme l'air et enceinte.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fear the future. ft Matthew K & Morgan V.   Mer 31 Jan - 16:33

Ça s'déroule avec les bonnes pratiques de la théorie que ce bon vieux connard de Grandt a du apprendre durant ses études. J'le regarde faire sa prise de sang, guette la moindre erreur, et quand le tube est enfin plein, Charlie et Lewis étant sortis, j'me permets de balancer :

"Bien et maintenant tu l'annote tout de suite. Lewis Steiner. L, e, w, i,s. Voilà. S, t, e, i, n, e, r. Bien Grandt. Maintenant donne moi ça, j'suis pas sûr que tu sois assez dégourdi pour que ça arrive à bon port. Et casse toi vite de ma vue, avant que l'envie me prenne de te cogner."


Le gars me foudroie du regard :

"T'as pas l'droit d'te comporter comme ça sous prétexte que j'ai fais une erreur. J'te jure que ça va pas s'passer comme tu l'espère."

Des menaces. Des putains de menaces... Du coup je vrille. Le tube toujours fermement maintenu entre mes doigts, c'est d'une seule main que je viens le plaquer contre le mur, avec un regard un peu fou, ma main se resserrant sur le col de sa blouse blanche :

"Me cherches pas Grandt. Parce que c'est pas dans l'hosto que j'vais te fracasser si tu fais l'malin. J'attendrais d'te choper dehors, d'homme à homme. Et le règlement de compte se fera tout simplement sans que personne puisse venir sauver ton cul."

J'le relâche brusquement. Si j'pète un plomb ici, y'a moyen pour que j'ai de sacrées emmerdes, j'le plante donc là, et ressort de la salle, un peu rouge et un peu tendu. J'offre un demi-sourire à Lewis, puis à Charlie :

"On dépose ça en passant."


J'montre le tube, et Lewis me pose alors une question, après m'avoir remercié. Question à laquelle je réponds très simplement :

"Y'avait des infos qui t'appartenaient pas sur ta fiche de résultat. La date notamment. J'ai fais quelques recherches, j'pense qu'il y a eu une inversion de dossier. L'genre de truc un peu grave quand même, parce que toi, tu te penses malade alors que tu l'es pas, mais dans la nature, y'a un mec qui lui, pense qu'il est sain, alors qu'il est malade..."

J'dépose le tube en prioritaire dans les casiers à prélèvements, après avoir salué le collègue qui s'occupe de tout ça :

"Salut Ben. Dis, tu peux traiter ça en urgence s'il te plait ? J'pense qu'il y a eu une lourde connerie et une inversion de dossier sur des résultats de VIH. Ce serait cool qu'on ai les résultats rapido."

Le gars fait les gros yeux et se saisi du tube :

"J'traite ça dès que je peux, je t'envoie les résultats par mail."
"Merci vieux."

J'lui adresse un signe de tête et un petit sourire avant de faire signe à Lélé et Blondie de me suivre vers la sortie.

"On rentre, ou tu veux aller t'aérer un peu la tête, gros ?"

J'pourrais comprendre qu'il ai besoin de se détendre après ce qu'il vient de vivre... D'autant plus que Thor l'a visiblement largué, qu'il s'est barré, et qu'il pense pouvoir lui aussi être contaminé, je présume...
avatarMorgan Valentini
Administrateur Mégalo
Propriété de Lewis

Administrateur Mégalo Propriété de Lewis
j'ai : 30 ans et je suis né(e) le : 05/08/1988 à : Florence, la belle. Italia. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 169 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Gynéco obstétricien depuis 1 an. Côté cœur, je suis : Célibataire et vendeur de rêves...
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fear the future. ft Matthew K & Morgan V.   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Fear the future. ft Matthew K & Morgan V.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» kimitori, la future mangaka
» Scratch Built - Future Wars
» Haiti must decide Haiti's future
» Top50 des meilleurs prospects 2008-2009 selon Hockey Future!!
» Marie Morgane (Mary Morgan) :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPons à l'ancienne  ::  :: Archives de RPons à l'ancienne :: RPs-
Sauter vers: