Pour que RPons à l'ancienne grimpe les échelons,
VOTONS Smile
Futur(s) New Yorkais,
C'est la pénurie de personnages féminins, cette fois-ci.
Favorisez les filles, s'il vous plaît.
Les garçons peuvent être créé, malgré tout, nous tentons juste de rééquilibrer les choses Smile

Partagez | 
 

 Second chance — ft. Matthew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: Second chance — ft. Matthew   Mar 2 Jan - 16:57

J'avais merdé, jusqu'au bout, et ça j'le savais... Mais j'avais réussi à faire accepter mes excuses à Matthew, en quelques sortes, mais c'était pas fini. J'allais devoir continuer dans ma lancée, et c'est pour ça que je l'avais invité à me suivre ce soir. Je n'avais pas fait les choses à moitié, j'avais préparé vraiment la totale pour qu'il soit sûr que j'étais sincère. J'avais réservé dans un des plus beaux restau de New-York, toujours complet, j'avais -par ma place- réussi à obtenir une table pour deux, un peu isolée, dans ce restau. Je savais que Matthew apprécierait, il y avait des plats qu'il aimait beaucoup. C'était cher, mais ça valait le coup. Et l'ambiance était plutôt romantique, là bas. Je comptais plus que tout me faire pardonner. Il était bien chanceux, parce que le pardon, jusqu'ici, je ne l'ai accordé à personne. Du moins, le mien. Mais lui... Je voulais plus que tout qu'il l'aie. Il le méritait, après la merde que j'avais foutu entre nous.

J'avais profité de mon temps libre pour me préparer. Déjà que j'étais quelqu'un de très à cheval sur le style et la classe, là, j'avais mis les plats dans les grands, rien que pour me sapper. J'avais sorti et enfilé un de mes costumes les plus beaux, et les plus chers aussi. J'avais mis ce costume qui fait plus festif que boulot. J'avais même mis un noeud papillon plutôt qu'une cravate. Chemise blanche, costume noir, boutons de manchettes en or, ceinture en cuir, chaussures pro vernies, tout. Cheveux plaqués en arrière, mais un peu "bombé" pour ne pas faire trop plat, visage dégagé. Ca faisait ressortir mes yeux.

Et j'avais préparé une demande toute particulière... Ce qui venait de se passer avait fait un déclic chez moi. Je ne voulais plus qu'il parte, ou autre. Je changeais, je le sais. Il y a quelques mois je n'étais pas ainsi... Mais pourtant... Là, je savais ce que je voulais.

C'est alors prêt et parfait jusqu'au bout des ongles, que j'enfilais mon manteau assorti, pour grimper dans ma voiture, et aller attendre Matthew en bas de chez lui. Je l'attendais devant la porte passager, à l'extérieur. Je lui avais donné l'heure, j'étais ponctuel, 20h pile.
avatarLewis Steiner
New Yorkais
promu guide touristique !
j'ai : 31 ans et je suis né(e) le : 14/02/1987 à : Berlin. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 529 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Avocat de l'accusation réputé, s'il vous plaît. Une sorte de proc' quoi. Me faites pas chier ou j'vous fous au trou. Côté cœur, je suis : En couple... OUI JE SAIS !

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Second chance — ft. Matthew   Mar 2 Jan - 20:06


Ma journée avait été... surprenante, je dirais. Quand je m'étais levé ce matin, j'étais en froid avec Lewis, ne lui parlait pas depuis vachement de temps, et pour ce qui était de mes relations intimes... Inexistantes, depuis ça. Il faut dire que je n'avais pas refait de test, comme on me l'avait conseillé, simplement parce que je mourais de peur, et que c'était mort, je n'allais pas aller à l'hôpital pour ça. J'avais pas envie de crever, dans tous les sens du terme.

Puis en fin de journée, Lewis avait débarqué à mon bureau, et s'était platement excusé de son comportement de la dernière fois, et m'avait également annoncer la bonne nouvelle : Ce n'était pas de vrais résultats. Les erreurs médicales... Et vous me demander de faire confiance en ce milieu ? C'est mort ! Mais en tout cas, c'était positif pour nous. Aucun de nous n'était malade. Alors... Bien que j'ai été énervé par son comportement, je savais très bien que s'excuser, chez lui, ce n'était pas quelque chose de naturel.. simplement parce qu'on se ressemble la dessus.

Alors oui, il m'avait donné envie de lui donner une autre chance. Et puis, il faut dire que c'est le seul homme qui a eu ce genre de comportement avec moi... Et le seul qui a une place certaine dans mon coeur maintenant, même si je ne sais pas encore exactement laquelle. Tout ce dont je suis certain, c'est que j'avais envie qu'il revienne dans ma vie, car franchement... c'est dur de l'ignorer, de ne pas l'appeler, ni le voir... Puis il semblait véritablement sincère, dans ses démarches de pardon.

Alors oui, je l'avais laissé m'offrir cette soirée. Et j'avais respecté ce qu'il souhaitait, à savoir me faire beau. Alors clairement, j'avais cherché un costume qu'il n'avait pas encore vu. Un costume bleu nuit, avec une chemise blanche. Quelque chose de très classe, et de sobre. Pour les cheveux, un peu de cire pour les dompter, et le tour est joué. Rien de bien sorcier, mais terriblement efficace. Il faut dire que je ne me préparais tout de même rarement comme ça. Parfum, et me voilà en bas, vers 20h. Lewis est déjà là. Magnifique, réellement. Un sourire étire mes lèvres.

" - Bonsoir "

Je m'approche, et pour la première fois depuis longtemps, je l'embrasse. Mais vraiment. Pas comme tout à l'heure, avec notre petit baiser. Là, je lui montrais aussi d'un côté qu'il m'avait manqué.

" - Ce costume te va très bien "

Une fois dans la voiture, je me regarde rapidement dans le rétro intérieur, histoire de replacer mes cheveux.

" - Je peux savoir ou tu m'emmènes ? "
avatarMatthew Kennedy
Administrateur
AU GROS MARTEAU.

Administrateur AU GROS MARTEAU.
j'ai : 34 ans et je suis né(e) le : 07/12/1983 à : Perth, Australie. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 558 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 07/10/2017 Dans la vie, je suis : Avocat. Côté cœur, je suis : En couple

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Second chance — ft. Matthew   Sam 6 Jan - 14:30

J’avais l’impression d’être à un tout premier rendez-vous, que tout allait se jouer à ce moment là, comme un adolescent à son bal de promo. C’en était ridicule de penser ça, mais en même temps, j’avais de quoi. Je devais me faire pardonner, et lui prouver ce que je ressentais, après tout ce qu’il s’était passé. Je ne pouvais pas passer à côté de ça, et encore moins à côté de lui, à vrai dire…  Pour moi, je ne devais pas laisser passer cette chance. Je n’avais jamais ressenti ça. Et encore moins le coeur qui s’emballe légèrement quand je le vois descendre de chez lui; habillé dans un costume bleu nuit qui lui allait à merveille. Il était magnifique.

Dès qu’il s’approche et m’embrasse, je me retrouve surpris, mais vite envouté par le geste et l’odeur de son parfum qui me titillait le nez. Son baiser me fait frissonner, j’ai l’impression que ça faisait une éternité qu’on ne s’était pas approché ainsi. Je partage alors avec plaisir son bonjour intime, posant mes mains sur son torse, un beau sourire étirant mes lèvres en permanence.

— Merci… T’es magnifique.

Ca venait du coeur. Je dépose un léger baiser sur ses lèvres et je l’invite à monter dans la voiture. Je le regarde se recoiffer avec un petit sourire, avant de démarrer, prenant la route pour aller jusqu’au restaurant. Les rues étaient encore illuminées par les décorations d’après-fêtes, et l’ambiance était celle de New-York ; blindée, mais chaleureuse.

— Je t’emmène dans un endroit que tu vas adorer, j’en suis sûr. Juste toi et moi…

Je surveille la route, et assez vite, nous sommes arrivés. Je confie mes clé au voiturier, qui va me la garer, restant avec Matthew devant la facade du bâtiment huppé. Ecriteau en leds, tapis rouge, porte en chêne et serveurs ultra parfaits, j’avance à ses côtés jusqu’à la réception, qui finit par nous attribuer notre table.

Une table un peu isolée, dans une ambiance un peu romantique, près des fenêtres aux rideaux de velours. Un seau à champagne y était déposé, et dès que nous nous asseyons, un serveur vient y déposer la bouteille. Je regarde Matthew, avec un beau sourire. L’isolement n’était pas pour notre réputation, j’avoue que je m’en fichais un peu, là, de ce que les gens pouvaient dire sur nous. Je voulais juste être avec lui, tranquillement, dans un endroit cosy.

— J’espère que ça te plaît.

Charmeur, je le regarde avec des tas d’émotions dans les yeux. Laquelle prédomine ? Je ne saurais le dire, en réalité, là, je profitais juste du moment présent.
avatarLewis Steiner
New Yorkais
promu guide touristique !
j'ai : 31 ans et je suis né(e) le : 14/02/1987 à : Berlin. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 529 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Avocat de l'accusation réputé, s'il vous plaît. Une sorte de proc' quoi. Me faites pas chier ou j'vous fous au trou. Côté cœur, je suis : En couple... OUI JE SAIS !

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Second chance — ft. Matthew   Sam 6 Jan - 15:46


Le baiser que nous partagions maintenant était le première depuis un moment maintenant. Et ça se ressentait. Quand on se voit tous les jours, un baiser est partagé et certes avec beaucoup d'émotion, mais il n'est pas aussi... intense qu'après une absence ou une épreuve. Du coup, forcement, lorsque mes lèvres ont touchés les siennes, je me suis laissé transporter. J'ai posé mes mains sur lui, quelques secondes, mais c'était suffisant. Pour le moment.

Putain, je réalise, petit à petit. J'aime ça, être avec lui. C'est pas comme les autres mecs que j'ai rencontré avant, et que j'ai baisé plus ou moins longtemps. Lui, c'était fort, et au final, nous avancions tous les deux, sans vraiment l'avoir voulu. Aucun de nous ne s'était attendu à vivre tout ça, c'est dingue... Mais voilà, nous étions accrochés l'un à l'autre, et je sais qu'en cet instant, il n'y a aucun autre endroit sur terre ou j'aurais préféré être.

Par contre, je n'étais pas trop fan des surprises. Enfin, si, mais une où on sait rapidement où l'on va, ou ce qu'il se passe. Là, j'allais devoir passer le trajet de voiture à me demander où est-ce qu'il allait m'emmener, surtout que ça allait être un endroit qui allait me plaire. Du coup, j'ai rien dit, essayant de me repérer avec les rues où nous passions. En tout cas, j'ai été très calme sur le chemin, peut-être aussi parce qu'au fond, j'étais tendu... Après tout, c'était notre première vraie soirée en mode rendez vous et tout...

En tout cas, quand nous sommes arrivé... J'ai halluciné. Ah oui, il n'avait pas fait les choses à moitié ! Ce resto, je le connaissais de nom, et je n'avais jamais réussi à y avoir de la place pour un repas d'affaire. Et lui avait eu une table ? Je ne sais pas comment il a fait, mais je note que c'est un grand effort déjà. Et ça prouvait la sincérité de son envie que tout s'arrange. Puis j'ai vu notre table, parfaite, ça faisait très... petite bulle. Puis le champagne arrive.

" - Tu n'as pas fait les choses à moitié en tout cas... Et oui, tout est parfait pour l'instant "


Je lui fais un petit sourire après le "pour l'instant", parce qu'au fond, je n'étais pas là à chercher la petite bête ou la moindre erreur. Tout ce que je voulais, c'était de passer une bonne soirée, et que du coup, il me fasse ses preuves, comme il me l'avait dit. En tout cas, ça commençait véritablement très bien.. Le serveur arrive, et nous sert des coupes, ouvrant la bouteille face à nous. Une fois qu'il s'éloigne, je prend ma coupe, et la lève.

" - Je crois qu'on peut quand même trinquer à cette soirée, qui s'annonce vraiment très bien ! "


Un léger sourire, tout en le regardant droit dans les yeux.
avatarMatthew Kennedy
Administrateur
AU GROS MARTEAU.

Administrateur AU GROS MARTEAU.
j'ai : 34 ans et je suis né(e) le : 07/12/1983 à : Perth, Australie. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 558 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 07/10/2017 Dans la vie, je suis : Avocat. Côté cœur, je suis : En couple

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Second chance — ft. Matthew   Sam 6 Jan - 16:16

Le serveur nous sert nos petites coupes de champagne, et se retire. Nous sommes enfin seuls, un petit peu, avant de commander notre repas. Je me sens bien, comme si une pression était redescendue légèrement. Je n’ai pas fini de l’épater, mais au moins… Il était là, en face de moi, et c’était le plus important. Je me rendais encore plus compte à quel point il m’avait manqué, et à quel point je ne concevais pas de ne plus l’avoir dans ma vie. C’est niais, mais c’est réel. On était tous les deux dans la même situation. On découvrait, on suivait nos instincts, et ça nous avait mené jusqu’ici. On se laissait porter par nos sentiments, et ça donnait tout ça.

— Je ne fais jamais les choses à moitié, tu le sais bien…

Je souris, puis je continue ma phrase.

— Tu vas vite regretter d’avoir dit « pour l’instant ».

Je lui montrait que j’étais déterminé, en souriant, et la soirée ne venait que de commencer. Il lève alors sa coupe, pour trinquer à cette soirée qui s’annonçait très prometteuse. J’en fais de même, et je le regarde dans les yeux, pour faire tinter nos verres l’un contre l’autre, avant dans boire une gorgée. Mes yeux ne le quittent pas, même quand je bois. Je repose ma coupe.

— Et elle ne fait que commencer…

Une petite voix malicieuse. Nous n’avons pas de menu, j’ai déjà tout prévu à l’avance. Même si je connaissais ses goûts culinaires, j’espérais que ça lui plairait. C’était un menu entrée/plat/dessert qu’ils proposaient pour les couples ou les occasions. C’est un restau très réputé, et il n’y a pas trente-six choix, mais c’est justement ce qui prouve la qualité.

— Je me suis occupé de tout, j’espère que ça te plaira.

Le vin également. Il devait s’y connaître aussi avec les repas d’affaires, mais j’avais repéré une bouteille digne de ce nom pour le repas. A force, on s’y connaissait en vin alors que c’était pas vraiment notre came, ‘fin encore moins dans notre pays. Mais j’avais repéré la bouteille de Petrus.

Au bout de quelques minutes, le serveur nous apporte le vin, le pain, et l’entrée. Une cuisine très française, et une entrée légère, composée d’une petite verrine fraîche, d’un toast, du foie gras et une petite salade avec un peu de vinaigre, le tout très bien présenté. Le serveur nous sert le vin également.

Je regarde Matthew avec un petit regard, venant juste caresser son pied du mien.
avatarLewis Steiner
New Yorkais
promu guide touristique !
j'ai : 31 ans et je suis né(e) le : 14/02/1987 à : Berlin. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 529 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Avocat de l'accusation réputé, s'il vous plaît. Une sorte de proc' quoi. Me faites pas chier ou j'vous fous au trou. Côté cœur, je suis : En couple... OUI JE SAIS !

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Second chance — ft. Matthew   Lun 8 Jan - 12:36


Ah ça... Pour ne jamais faire les choses à moitié... Je savais bien que ce n'était pas le genre d'homme à bâcler les choses, encore moins quand il y tenait à coeur, et je pense pouvoir affirmer qu'il m'avait apporter plusieurs preuves concrètes du fait qu'il n'en avait pas rien à foutre. La soirée venait à peine de commencer, et déjà, il me promettait presque la lune. Du coup oui, nous avons trinqué à cette soirée ensemble, celle qui marquait notre... notre quoi d'ailleurs ?

Parce que je ne pouvais pas appeler ça "notre seconde chance" ça ne sonnait bien, et ce n'était pas quelque chose dont j'avais forcement envie de me rappeler... Alors que si je partais sur le fait que c'était notre premier vrai rendez vous, c'était déjà un peu plus sympa... Sympa ? Putain, mais c'est un rendez vous ! Depuis quand on fait des rendez vous ? Bon, en même temps, depuis quand est-ce que je m'accroche à un type ? Depuis quand je suis en couple sans l'être ?

" - Tu sais que plus tu me parles comme ça, et plus j'ai envie de zapper tout ça pour avoir la suite.. "


Mais en vrai, jamais je ne zapperai. Je n'avais jamais mangé dans ce restaurant, et vu la réputation qu'il avait, j'avais plutôt hâte de gouter aux plats ! D'ailleurs, pas de cartes... Mais rapidement, il me dit qu'il a tout géré, et que donc, je n'avais pas à choisir. Bah, franchement, ça ne me dérangeait pas. J'aimais le fait qu'il prenne des initiatives, j'espérais juste qu'il était au courant de ce que j'aimais ou pas, parce que ce ne sont pas des choses dont on parle souvent..

L'entrée arrive... quoi rêver de mieux ? J'avais l'impression d'être un président ou je sais pas quoi, même pour mes diners d'affaires, je n'avais pas tant de choses dans l'assiette, et surtout rien d'aussi raffiné. Rien que le foie gras ! Je pourrais en manger tous les jours avec un peu de fleur de sel au dessus... Miam !

" - Pour l'instant, j'ai pas a me plaindre ! "


J'attaque, après lui avoir souhaité un bon appétit, et prend une gorgée de vin qui est excellent. Putain... Je ne peux pas nier, pour l'instant, c'est un sans fautes de la part du jeune allemand... Je sens sa chaussure contre la mienne, ça établie un contact qui n'est pas à la vue de tous. Je sais que nous devions rester tout de même discret, quand à notre job et les fréquentations, alors ce pied.. Malgré tout, ça m'a fait sourire.

Alors je l'ai regardé, tout en avalant la bouchée que j'avais prise, et avec un petit air joueur, je lui ai dis

" - Ne joue pas à ça... Comme tout homme qui se respecte, tu vas devoir attendre la fin du rencard pour espérer quoi que ce soit de moi... "


Je savais qu'il ne faisait pas ça pour ça, mais j'aimais bien le taquiner. Puis, ma main se posa sur la tienne, entre deux fourchettes de salade.

" - Très bon choix, cette entrée. "


Que je termine rapidement, en vrai. Déjà, parce que j'ai faim, et ensuite, parce que c'est méga bon.
avatarMatthew Kennedy
Administrateur
AU GROS MARTEAU.

Administrateur AU GROS MARTEAU.
j'ai : 34 ans et je suis né(e) le : 07/12/1983 à : Perth, Australie. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 558 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 07/10/2017 Dans la vie, je suis : Avocat. Côté cœur, je suis : En couple

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Second chance — ft. Matthew   Lun 8 Jan - 17:46

Et c’était bien vrai, je ne faisais jamais les choses à moitié. Je savais que ça allait lui faire plaisir, et surtout, qu’il allait être surpris d’autant d’initiative. Je faisais ça pour lui prouver ma bonne foi, et aussi parce que ça me faisait plaisir. Ca faisait… Comme notre premier rendez-vous, officiel. Tout se passait bien, et l’ambiance était romantique, loin de tout ce que nous avions pu faire jusqu’à maintenant. Il y a eu des moments intenses, doux… Mais romantiques et officiels, jamais. Et même si je savais qu’il fallait qu’on reste discret sur notre relation par rapport au travail, j’avais envie de profiter de ça au grand jour, un petit peu…

— Soit patient, ça va être de mieux en mieux, crois-moi.

Je garde mon petit sourire entre malicieux et attendri. Je vois que l’entrée qui arrive lui plaît, j’avais retenu une bonne partie de ses goûts, pour avoir cuisiné pour lui une fois, et j’avais évité d’oublier les éléments importants. Il me dit qu’il n’a pas à se plaindre, pour l’instant. Je souris, rien à dire. On commence alors à manger, et à boire le vin de luxe que j’avais commandé. C’était pas de la piquette, pour le coup, et ça, il devait bien s’en rendre compte. Moi qui ne suis pas trop vin rouge, j’adorais. J’avais sûrement des goûts de luxe, rien qu’un peu…

Quand je le touche de mon pied, il fait sa petite remarque, en souriant. J’en fais de même, un petit rire passant mes lèvres.

— Tu me prends pour qui, mh ? Je sais que t’es pas un garçon facile…

J’esquisse un petit sourire de nouveau, continuant mon entrée, ne cessant de lui jeter des regards, pour l’observer, le regarder… Et sentir ce petit frisson qui me parcourait quand je le regardais. Quand je ressentais cette petite sensation de bonheur m’envahir quand je pensais qu’on était enfin de nouveau tous les deux.

— N’est-ce pas ?

On termine rapidement l’entrée, qui était légère et bonne. Le serveur qui fait attention à notre table, vient nous débarrasser, pour nous apporter le plat, quelques minutes après, et nous resservant un peu de vin. Le plat, c’était un suprême de volaille au vin jaune, avec des morilles, de la truffe, et un riz parfumé. Les assiettes nous arrivent, toutes aussi bien présentées. Ca avait vraiment l’air bon… Ils avaient fait les choses en grand, dans ce restau.

— Régale toi, mais pas trop, sinon tu vas être fatigué pour la suite.

Je lui fais un clin d’oeil, et commence à manger, doucement, regardant si ça lui plaisait.
avatarLewis Steiner
New Yorkais
promu guide touristique !
j'ai : 31 ans et je suis né(e) le : 14/02/1987 à : Berlin. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 529 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Avocat de l'accusation réputé, s'il vous plaît. Une sorte de proc' quoi. Me faites pas chier ou j'vous fous au trou. Côté cœur, je suis : En couple... OUI JE SAIS !

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Second chance — ft. Matthew   Mer 10 Jan - 22:57


Comment est-ce que ça pouvait être encore mieux que ça ? Il y avait tout pour que nous soyons bien ! Une petite table isolée dans un restaurant ultra chic, avec pour la soirée de bons petits plats arrivant au fur et à mesure, et nous deux. L'un et l'autre. Seuls, et... repartant sur de bonnes bases. Il fallait juste que j'arrive à lui faire croire que ce n'était pas encore gagné, bien que... Je lui avais déjà pardonné, pour tout dire. Parce que tout ce qu'il a déjà fait pour moi ce soir, c'est plus que n'importe qui d'autre.

Sa remarque sur le garçon facile était efficace, et j'ai ris légèrement. J'aurais pu lui dire encore que je n'allais pas me laisser faire, que ça n'allait pas être si facile, mais... Non seulement je n'avais pas spécialement envie de lui mentir, mais en plus, je ne voulais pas jouer le mec inaccessible alors que ça allait sûrement être moi qui allait lui sauter dessus ce soir. Restons crédible, et pas envie d'entendre parler genre "je le savais"

" - J'hésite d'ailleurs à appliquer la règle du "n'embrasser qu'au troisième rendez vous, à partir de maintenant "

Pourquoi est-ce que nous étions en froid, déjà ? Ah, oui... La séropositivité.. La peur qu'on avait eu... Je pourrais encore lui en vouloir je pense, pour ça il me suffisait de me rappeler les mots exacts qu'il avait employer, mais.. Je crois que pardonner, c'est faire preuve de maturité... Et une erreur, ça arrive. Il fallait que j'aille de l'avant, et puis... Je savais très bien que si un jour on se prend la tête, c'est un sujet qui risque de revenir, donc... Autant arrêter de gâcher du temps inutilement. Puis sa sincérité m'avait marqué.

" - Fatigué pour la suite ? Mais... Vu qu'on va pas coucher ensemble, qu'est-ce qui va me fatiguer ? "


J'avais envie de savoir ce qu'il me réservait ! Les surprises et moi, c'est... difficile. Oui, j'adore les surprises, mais je n'ai jamais été d'un naturel patient lorsque je veux vraiment quelque chose. Je finis de manger mon plat, qui lui aussi est excellent, ce que je fais remarquer à Lewis. Vraiment, très bon choix. Un homme de goût... En tout cas, quand le serveur débarasse, je viens prendre sa main par dessus la table, approchant un peu. Loin de lui, mais bien au dessus de la table.

" - Tu sais que tu marques des points là ? Beaucoup de points.. Tu es à 90% du pardon, avec le repas... "

Je prend un autre verre de vin. Après tout, ce n'était pas moi qui conduisait, alors... Oui, j'en profitais.
avatarMatthew Kennedy
Administrateur
AU GROS MARTEAU.

Administrateur AU GROS MARTEAU.
j'ai : 34 ans et je suis né(e) le : 07/12/1983 à : Perth, Australie. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 558 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 07/10/2017 Dans la vie, je suis : Avocat. Côté cœur, je suis : En couple

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Second chance — ft. Matthew   Mar 16 Jan - 0:44

C’est vrai que j’avais fait les choses en grand comme je ne l’avais jamais fait avec personne, et pour personne. Je m’étonnais moi même, mais ça m’avait pris comme ça, je devais le faire, j’en avais envie, et visiblement, ça allait porter ses fruits. Il fallait donner de sa personne, pour montrer à une personne qu’on tenait à elle… C’était donc ça, des sentiments propres. Nous recommencions à parler correctement, comme si de rien n’était, laissant ce mauvais souvenir derrière nous.

— Je sais que tu craqueras bien avant le troisième rendez-vous, Kennedy.

J’aimais bien l’appeler par son nom de famille, ça donnait un charme, comme au tout début de notre relation, quelque chose de… à la fois intense, et même plutôt sexy. Lui aussi ça lui arrivait de m’appeler par mon nom de famille. C’était un petit truc qui restait entre nous, quand on cherchait à se provoquer un peu, à se taquiner. Je lui souriais, en coin, pendant le repas, mon coeur s’apaisant en sa présence, lui qui semblait avoir été profondément blessé par moi-même.

Je voulais juste laisser cette erreur derrière moi, derrière nous, et lui montrer que malgré mes mots, mes accusations, je regrette, et je tiens à lui bien plus qu’il ne peut l’imaginer, et que j’aurais pu l’imaginer moi aussi. Et oui, j’avais prévu une suite. Et ça pouvait peut-être paraître con, ou niais, mais… Je sais pas, j’en avais envie. Juste lui et moi, cette fois. J’espérais également que ça allait lui plaire. J’esquisse un petit rire à sa phrase.

— Mh. J’ai du mal à garder le secret, mais c’est préférable. Je sais que ça te plaira. Alors te prends pas la tête, tu verras.

Je lui souris, alors qu’il passe sa main sur la table, et viens prendre la mienne. Je n’avais aucun problème avec ça. M’afficher avec lui allait sûrement en faire parler beaucoup… Mais pour le coup, je m’en fichais complètement. Ils pouvaient bien parler, si ils n’avaient que ça à faire. Le seul côté compliqué c’était les rumeurs comme quoi nous étions de mèche, si jamais il nous arrivait d’avoir de nouveau un procès ensemble. Mais nous n’en étions pas là, après tout.

Je le fixe dans les yeux, avec tendresse, et un petit sourire plutôt doux. Je retourne un peu ma main pour la lier à la sienne, sans le quitter du regard.

— Ça va, j’ai bientôt réussi…

Au bout de quelques minutes, le serveur apporte le dessert. Ça ne m’empêche pas de garder ma main ainsi. Il dépose nos cafés gourmands haut de gamme sous nos yeux en nous souhaitant de nouveau bon appétit. J’émet un petit rire quand il part.

— 100%, là, non ?

Je me mord la lèvre en le regardant. J’ai terriblement envie de l’embrasser, c’est dingue. Et il doit le voir, il me connait. Plus que jamais, d’ailleurs. Je caresse alors doucement l’intérieur de sa main, la laissant glisser, pour que nous attaquions le dessert bien présenté.

— Là je sais que je t’ai acheté à 100% !

Je souris, et attaque doucement mon dessert. Je pense à la suite. Je me sens un peu bête au fond, mais je n’allais plus reculer, j’en avais réellement envie.
avatarLewis Steiner
New Yorkais
promu guide touristique !
j'ai : 31 ans et je suis né(e) le : 14/02/1987 à : Berlin. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 529 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Avocat de l'accusation réputé, s'il vous plaît. Une sorte de proc' quoi. Me faites pas chier ou j'vous fous au trou. Côté cœur, je suis : En couple... OUI JE SAIS !

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Second chance — ft. Matthew   Mar 16 Jan - 1:38


Lewis me semblait bien sur de lui, à penser que j'allais craquer avant le troisième rendez vous. Bon... Oui, peut-être qu'il y avait une part de vérité, mais je me plaisais à lui faire penser que j'étais réellement un coeur à prendre, et qu'il allait falloir qu'il me reconquérisse totalement, comme il l'avait fait bien malgré lui lors de nos premiers têtes à têtes. Quand je pense que j'avais réussi à être séduit alors que nous ne faisions que de nous prendre la tête et de coucher ensemble...

Quand j'y pense, je crois que je ne comprendrais jamais comment nous avions pu en arriver là, tous les deux. Tout ce que je sais, c'est que nous avions ce truc tous les deux, qui a fait que même lorsque nous nous lançons des pics, nous étions toujours dans ce jeu, de qui pourrait faire craquer l'autre en premier. Et il n'a fallu qu'une nuit pour que tout bascule. Pour que la haine devienne de l'attachement, et pour que notre attirance sexuelle devienne une attirance tout autre...

" - C'est ce qu'on verra.. "


Mais oui, j'allais craquer, c'était certain même. Mais autant essayer de le lui faire croire le plus longtemps possible.

" - Tu m'intrigues encore plus... Mais ne dit rien, je vais essayer de ne pas insister. "


Parce que pour le moment, l'envie de préserver le secret et de le laisser m'étonner était bien plus grande. Je me rendais compte à quel point il avait envie de se racheter, et bon sang, ça m'avait fait balayer tout ce que j'avais à lui pardonner. Ah, le pardon... l'accorder, au final, ce n'était pas si difficile... Le dessert arrive, un petit café gourmand, ce qui.. était parfait. Moi qui hésitait à chaque restaurant entre plusieurs desserts, c'était juste parfait ! C'est d'ailleurs ce que je prend assez régulièrement.

" - Bon, d'accord... 100%, mais bien parce que j'arrive pas à résister à ton sourire là "


Nos mains se séparent, pour que l'on puisse manger, mais.. Je voyais bien dans son regard et dans ses gestes qu'une toute autre fin l'animait. Mais ça serait pour plus tard, bien que je continuerais à lui faire croire que ce ne sera pas pour ce soir. Le repas se termine en beauté je dois dire, et alors que nous nous sommes levés pour rejoindre l'entrée où on nous a rendu nos manteaux. Une fois dehors, j'ai fais face à Lewis, tout en résistant à l'envie de l'embrasser.

" - Merci pour ce restaurant. J'avoue, tu as vu juste du début à la fin... Je peux te le dire officiellement : Tu es pardonné "


Je ne l'avais pas encore véritablement dit à voix haute. Mais ça me semblait être important de mettre ma fierté de côté deux minutes.
avatarMatthew Kennedy
Administrateur
AU GROS MARTEAU.

Administrateur AU GROS MARTEAU.
j'ai : 34 ans et je suis né(e) le : 07/12/1983 à : Perth, Australie. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 558 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 07/10/2017 Dans la vie, je suis : Avocat. Côté cœur, je suis : En couple

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Second chance — ft. Matthew   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Second chance — ft. Matthew
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPons à l'ancienne  ::  :: Manhattan :: Les logements-
Sauter vers: