Pour que RPons à l'ancienne grimpe les échelons,
VOTONS Smile
Futur(s) New Yorkais,
C'est la pénurie de personnages féminins, cette fois-ci.
Favorisez les filles, s'il vous plaît.
Les garçons peuvent être créé, malgré tout, nous tentons juste de rééquilibrer les choses Smile

Partagez | 
 

 Warm in the winter — ft. Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: Warm in the winter — ft. Charlie   Mar 2 Jan - 18:17

Ca faisait à peine une journée que je savais que je n'étais pas séropositif, mais autant la nouvelle avait pu me réjouir, autant je me sentais mal d'avoir blessé Matthew. Depuis la nouvelles, il ne me répondait plus, rien. Et... Le manque se creusait. J'avais un creux dans le coeur, un truc que j'avais jamais ressenti. Il me manquait, de plus en plus, et je me sentais coupable de l'avoir accusé. Je prenais sur moi, mais j'avais aussi décidé de mettre ma fierté de côté. Il fallait que j'aille le voir... Mais en attendant, je n'étais pas au top de ma forme.

J'étais resté au lit tard, ce dimanche là. J'avais pas envie de me lever. Je regardais mon téléphone, rien. J'entendais du bruit en bas, sûrement Charlie et Morgan. Je n'avais pas envie non plus de les emmerder avec ça, surtout après tout ce que Morgan avait fait pour savoir la vérité. Je ne le remercierai jamais assez.

Il était midi quand je me suis légèrement réveillé, m'asseyant au bout du lit. Je soufflais, en me frottant le visage. J'avais un peu mal au ventre, et j'avais pas envie de bouger de là.
avatarLewis Steiner
New Yorkais
promu guide touristique !
j'ai : 31 ans et je suis né(e) le : 14/02/1987 à : Berlin. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 529 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Avocat de l'accusation réputé, s'il vous plaît. Une sorte de proc' quoi. Me faites pas chier ou j'vous fous au trou. Côté cœur, je suis : En couple... OUI JE SAIS !

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Warm in the winter — ft. Charlie   Mer 3 Jan - 13:00

Un dimanche comme un autre, ou presque. Nous avons enfin apprit la vérité concernant le dépistage de Lewis. Il n'est pas séropositif. Morgan a remit de l'ordre dans tout ça. Le gros problème, actuellement présent, c'est Matthew. Ils ont eu une sérieuse dispute concernant ce test qui a fait quelque peu voler leur relation en éclat. Lewis, je l'ai consolé d'un côté, et dans la nuit, je me suis rendue chez Matthew pour faire de même. Ce sont mes amis, tout les deux et j'espère sincèrement que je pourrai parvenir à les rabibocher. Depuis, ça fait un jour mais c'est beaucoup pour moi, Lewis, il est aux abonnés absents. Il est pas sorti de sa piaule, j'ai l'impression. Il est midi passé. Je suis levée depuis un certain moment. Avec mes nausées et mon chamboulement hormonale, mon sommeil est perturbé et pas qu'un peu. Après m'être douchée et habillée, j'ai fais un peu de ménage dans notre appartement et je me suis mise derrière les fourneaux pour préparer le déjeuner. Rien de bien extravagant. Des pâtes ... une sauce fromagère ... faut pas non plus abuser. J'estime qu'en jouant les Conchita en faisant le ménage, j'en fais déjà assez. Inquiète, je décide de monter voir Lewis. Je frappe trois petits coups à la porte de sa chambre et j'entre. Bébé ... j'peux entrer ? Je ne lui laisse pas le choix, en réalité. Je vais ouvrir les volets et j'ouvre la fenêtre. Il est assit là, au pied de son lit et rien que cette image, elle me déchire le coeur. Je viens doucement m'assoir à côté de lui et passe un bras autour de ses épaules. Tu peux pas rester ici, éternellement.
avatarCharlie Taylor
Fondatrice Tatouée
Fondatrice Tatouée
j'ai : 28 ans et je suis né(e) le : 26/08/1989 à : Manhattan, New York, States. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 296 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 13/09/2017 Dans la vie, je suis : assistante juridique de Lewis Steiner, actuellement. Autrefois, avant que mon frère ne meurt sur le front, j'étais infirmière militaire. Côté cœur, je suis : libre comme l'air et enceinte.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Warm in the winter — ft. Charlie   Sam 6 Jan - 14:49

Alors que j’étais assis sur le rebord de mon lit sans savoir si j’allais réellement me décider à en sortir, j’entends que quelqu’un frappe à ma porte. Je comprends bien vite que c’est Charlie, et je n’ai pas le temps de dire quoi que ce soit, qu’elle rentre, et qu’elle fous le bordel direct en ouvrant ma fenêtre et mes volets. Je grimace, mais je ne dis rien. Je sais bien qu’elle s’inquiète, mais fallait que j’encaisse ma connerie. Et putain.. Il me manquait. Alors j’ai pas réagi, quand Charlie me parlait, j’avais juste l’air vide. J’avais encore l’impression d’avoir cette maladie qu’on m’avait inventée, et un trou dans le coeur en même temps. Le genre de truc que j’ai jamais ressenti… Et putain, ça faisait mal.

Quand Charlie passe son bras autour de moi, ça me serre le coeur, et j’ai une montée d’émotion qui arrive à mes yeux. Je la contrôle. J’ai les yeux rivés sur le sol. Je pose une main sur la cuisse de Charlie, et je la tapote légèrement.

— Ça va aller, t’en fais pas.

Je souris, en remontant mes yeux vers elle, comme pour la rassurer, même si elle n’était pas née de la dernière pluie. Je prends appui et je me lève, juste pour enfiler un truc plus chaud, comme j’étais torse nu. Je reste silencieux, je savais que Charlie s’inquiétait pour moi, mais je ne savais pas trop comment la rassurer, vu que j’étais mal moi-même. Mais je ne voulais pas qu’elle se fasse un sang d’encre pour moi.
avatarLewis Steiner
New Yorkais
promu guide touristique !
j'ai : 31 ans et je suis né(e) le : 14/02/1987 à : Berlin. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 529 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Avocat de l'accusation réputé, s'il vous plaît. Une sorte de proc' quoi. Me faites pas chier ou j'vous fous au trou. Côté cœur, je suis : En couple... OUI JE SAIS !

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Warm in the winter — ft. Charlie   Lun 15 Jan - 10:49

Lewis, dans cet état, il me fait énormément de peine. Je ne supporte pas de le voir mal en point. Il a pas mal subi avec cette histoire de dépistage positif et la grosse dispute qui s'en est suivie avec Matthew.

Assise près de lui, je passe mon bras autour de ses épaules et je lui parle, tentant par mes gestes et mes paroles de le consoler mais c'est loin d'être une mince affaire. Ça s'avère plus complexe que ce que j'imaginai. Il ne me regarde même pas. Sa main se dépose sur ma cuisse qu'il tapote. Il se veut rassurant, dans ses mots mais je vois très bien, surtout lorsqu'il daigne enfin lever les yeux vers moi que ce n'est pas le cas. Il a les yeux brillants et humides.

- Pas à moi, Lewis.

Il peut mentir à qui il veut mais pas à moi. Ce n'est pas un reproche que je lui fais. Je lui fais juste comprendre que je vois clair et qu'effectivement, je suis loin d'être née de la dernière pluie. C'est assise sur son lit, toujours, que je le regarde se lever et enfiler un vêtement sur son torse qui était jusqu'à présent nu.

- Va te doucher et te préparer, je t'emmène.

Ce n'est pas une proposition à laquelle il a le droit de répondre de manière positive ou négative. C'est une affirmation. Un ordre. Qu'il le veuille ou non, je vais l'emmener avec moi et nous allons passer un moment ensemble durant lequel, j'espère bien, qu'il arrivera à remettre de l'ordre dans son esprit et à apprécier.

- Je ne veux plus te voir ici, à part pour dormir. Je ne veux plus te voir traînasser comme si tu attendais ta dernière heure arriver. Je veux que tu portes tes couilles et que tu remontes la pente.

Je suis assez directe mais ma franchise, je ne la contrôle pas. Je n'ai jamais eu de tact pour communiquer avec les gens. J'ose espérer qu'il le sait et qu'il ne le prendra pas mal.
avatarCharlie Taylor
Fondatrice Tatouée
Fondatrice Tatouée
j'ai : 28 ans et je suis né(e) le : 26/08/1989 à : Manhattan, New York, States. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 296 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 13/09/2017 Dans la vie, je suis : assistante juridique de Lewis Steiner, actuellement. Autrefois, avant que mon frère ne meurt sur le front, j'étais infirmière militaire. Côté cœur, je suis : libre comme l'air et enceinte.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Warm in the winter — ft. Charlie   Lun 15 Jan - 18:13

J’avais pas envie de l’inquiéter, et je savais aussi qu’elle n’était pas bête, loin de là. Elle me connaissait, depuis le temps, depuis qu’elle habitait avec nous, et qu’on travaillait ensemble. J’pouvais rien lui cacher, mais d’un côté, c’était un point faible de ma part, parce que j’aimais pas l’inquiéter. Je la laisse passer son bras autour de moi, alors que mon regard reste rivé sur le sol, avec malgré tout l’esquisse d’un sourire sur mes lèvres, à l’entendre tenter de me réconforter et de me bouger d’ici. Surtout qu’elle sait que c’est pas mon genre, de déprimer comme ça. C’était sûrement une accumulation, avec tout, et Matthew qui me manquait comme un dingue… J’avais vraiment merdé. Jusqu’au bout, et au fond, j’me bougeais pas parce que j’avais l’impression que ce que j’avais fait était impardonnable.

— Tu veux qu’on aille où ?

Je sais pas où elle voulait m’emmener. Je m’étais relevé, habillé vite fait parce qu’il faisait froid. Je me retourne vers elle, abaissant le t-shirt sur mon nombril, avec un petit sourire, qui s’efface bien vite. Je baisse à nouveau les yeux.

— … J’sais. Mais j’ai merdé, Charlie. J’ai été trop loin. J’étais paniqué, mais c’est pas une excuse. J’veux pas…

Je déglutis une fois. Ce que j’allais dire était encore quelque chose de rare, venant de moi. Mais mon coeur me fait vivre des choses inconnues depuis Matthew, et ça me perturbait autant que ça me rendait heureux, autant que ça pouvait me détruire dans ses moments là.

— … J’veux pas l’perdre.

Je relève doucement les yeux vers elle. Je la regarde quelques secondes, un silence s’installe. Elle avait raison, il fallait que je me bouge, ce n’était pas comme ça que la situation allait s’arranger. Mais bon… J’avais aussi l’impression que c’était vain, et qu’il ne me pardonnerai jamais. Je n’arrivais même pas à me réjouir de ma séronégativité.
avatarLewis Steiner
New Yorkais
promu guide touristique !
j'ai : 31 ans et je suis né(e) le : 14/02/1987 à : Berlin. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 529 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Avocat de l'accusation réputé, s'il vous plaît. Une sorte de proc' quoi. Me faites pas chier ou j'vous fous au trou. Côté cœur, je suis : En couple... OUI JE SAIS !

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Warm in the winter — ft. Charlie   Lun 15 Jan - 18:31

Je ne supporte pas de voir Lewis dans cet état. Qu'il soit mal, c'est déjà dire mais qu'il tente de me le dissimuler, c'est encore pire parce que je suis loin d'être aveugle. Mon ventre ne brouille pas ma vue. Si je dois lui foutre un coup de pied au cul pour qu'il se réveille, je le ferai sans problème. En attendant, j'ai décidé que j'allais l'emmener et qu'il le veuille ou non, je vais l'emmener. Je ne sais juste pas où, encore. J'improviserai quand il daignera aller se doucher. D'ailleurs, je vais l'y emmener, le déshabiller et le pousser dedans, s'il le faut. Mon côté maternel commence étrangement à me titiller.

- J'en sais rien encore mais une chose de sûre, on va aller se péter la panse, tout d'abord et ensuite, on improvisera mais d'abord, tu vas à la douche et tu te prépares.

Je le vois qui baisse de nouveau les yeux. Je m'approche de lui et je pose mes mains de part en part de son visage, le forçant à me regarder.

- Lewis, ça va s'arranger, fais-moi confiance.

Par fais-moi confiance, j'entends là que je lui fais la promesse qu'entre lui et Matthew, ça va bien se terminer. Je m'en fais la promesse à moi aussi. Je me suis rendue chez Matthew et bien qu'il soit remonté, il tient à lui. Si je dois les confronter l'un à l'autre, quitte à ce qu'ils m'en veulent ensuite, je le ferai parce que ce sont mes amis et que je ne peux pas les laisser se détruire sous prétexte qu'ils ont été vache l'un envers l'autre.

J'veux pas ... ces derniers mots restent pourtant en suspens même si j'enchaîne en lui promettant que tout va s'arranger. Je m'attends à ce qu'il me dit.

- Et ça n'arrivera pas, Lewis.

C'est décidé. Une fois que j'aurai réussi à lui faire passer un bon moment, je vais amorcer sur Matthew et je vais l'emmener le voir histoire qu'ils crèvent l'abcès une bonne fois pour toute et qu'ils se retrouvent.

En attendant, je me penche, sur la pointe des pieds, puisqu'il est plus grand que moi et je l'embrasse tendrement sur la joue.

- Je t'aime, Lewis, oublies-le jamais.

Je ne suis pas douée pour dire les choses aux gens. Je fais en sorte de le montrer mais parfois, ça fait du bien de le dire de vives voix. Je glisse ma main dans la sienne et je le fais sortir de sa chambre, l'entraînant jusqu'à la salle de bain.
avatarCharlie Taylor
Fondatrice Tatouée
Fondatrice Tatouée
j'ai : 28 ans et je suis né(e) le : 26/08/1989 à : Manhattan, New York, States. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 296 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 13/09/2017 Dans la vie, je suis : assistante juridique de Lewis Steiner, actuellement. Autrefois, avant que mon frère ne meurt sur le front, j'étais infirmière militaire. Côté cœur, je suis : libre comme l'air et enceinte.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Warm in the winter — ft. Charlie   Mar 16 Jan - 17:27

Charlie me connaissait beaucoup, depuis le temps, je savais que j’aurais beau la rassurer, ça ne changerai pas grand chose, et elle ne lâcherait pas l’affaire. Ca m’attendrissait, au fond. Fut un temps, j’aurais sûrement mal réagi à ce genre de choses, insistant sur le fait qu’on me laisse tranquille. Mais… J’étais réellement touché par son comportement avec moi. Il y a eu des hauts et des bas entre nous, mais jusqu’ici, on ne s’était pas lâché. J’avais été odieux parfois, mais pourtant, elle était toujours là pour moi.

Elle s’approche de moi quand je me livre un peu à elle, prenant mon visage entre ses mains. Mes yeux se lèvent vers elle, profonds. Ca va s’arranger… Je l’espérais de tout mon coeur. Mais j’étais très défaitiste, après ce que j’avais fait. pourtant, ses mots me faisaient du bien. Je souris bêtement à ses mots, la laissant m’embrasser sur la joue. Elle avait raison.

— Moi aussi, Charlie.

Puis je m’abaisse un peu, caressant sa joue pour déposer un baiser sur sa joue, également, avant qu’elle ne me traîne dans la salle de bain. J’y rentre, et je me glisse sous la douche après avoir enlevé mes vêtements. Ca allait me réveiller un peu. Je souffle en entrant sous l’eau chaude, évitant de trop réfléchir. Mais Charlie avait raison… Ce n’est pas rester ainsi qui allait arranger les choses.

Je me lave, et je sors plutôt vite, pour rejoindre ma chambre de nouveau, en serviette. Je n’ai pas a avoir de pudeur devant elle. Je m’habille, simplement, t-shirt et jean, et me coiffe rapidement la tignasse blonde. Je lui fais alors face, avec un petit sourire.

— J’suis prêt, maman Charlie.

Une petite plaisanterie, pour apaiser, montrant que je n’étais pas hostile, et que je faisais des efforts.
avatarLewis Steiner
New Yorkais
promu guide touristique !
j'ai : 31 ans et je suis né(e) le : 14/02/1987 à : Berlin. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 529 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Avocat de l'accusation réputé, s'il vous plaît. Une sorte de proc' quoi. Me faites pas chier ou j'vous fous au trou. Côté cœur, je suis : En couple... OUI JE SAIS !

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Warm in the winter — ft. Charlie   Mer 24 Jan - 11:54

Je lui avoue sans aucun complexe l'aimer même si j'ose croire qu'il le sait déjà. Même si entre nous, ça n'a jamais été tout beau tout rose et qu'on passe plus de temps à se gueuler dessus qu'autre chose, quand problème il y a, amitié il y a également aussi. Se tirer dans les pattes, c'est bien mais ça va cinq minutes. Quand il se passe quelque chose de grave, on sait, autant l'un que l'autre, que l'on peut compter sur soi.

- T'as intérêt.

Je souris et je l'emmène jusque dans la salle de bain pour qu'il aille se doucher afin que je l'emmène je ne sais où pour qu'il se change les idées. Je ne lui ferai pas la morale sur ma grossesse, pour une fois parce que c'est notre principal sujet de dispute. Je vais le laisser tranquille et faire en sorte que tout aille pour le mieux dans le meilleur des monde.

Je retourne dans sa chambre et je m'occupe de son lit pendant qu'il se douche. Je ramasse ce qui traîne, je fais un brin de rangement et je me laisse tomber sur le lit, telle une étoile. C'est en serviette qu'il réapparaît dans la chambre. Même si j'ai eu des vues sur lui, avant d'apprendre son homosexualité, aujourd'hui, c'est passé. Nombreuses sont les fois où je me balade nue dans la maison, sans gêne.

Le regard rivé vers le plafond, je réfléchi à ce que je vais organiser et je sèche littéralement. Ça me viendra quand on sera au centre ville, j'imagine.

- La vache ...

Je ne suis pas choquée par maman Charlie. Au contraire, ça me fait sourire. Je suis choquée parce que je galère à me relever avec mon gros ventre et encore, je suis que de cinq mois.

- On y va, dans ce cas !
avatarCharlie Taylor
Fondatrice Tatouée
Fondatrice Tatouée
j'ai : 28 ans et je suis né(e) le : 26/08/1989 à : Manhattan, New York, States. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 296 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 13/09/2017 Dans la vie, je suis : assistante juridique de Lewis Steiner, actuellement. Autrefois, avant que mon frère ne meurt sur le front, j'étais infirmière militaire. Côté cœur, je suis : libre comme l'air et enceinte.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Warm in the winter — ft. Charlie   Mar 6 Fév - 18:43


Sacrée Charlie… Si j’avais su que ça évoluerai comme ça entre nous. Je me rappelle encore de cette soirée ou je l’ai ramassée des mains d’un vieux pervers et qu’elle à dormi dans mon lit, au bord du gouffre. Depuis ce jour là, c’était devenu différent. J’avais vu ses profondes blessures, celles que je n’imaginais même pas. Et je m’étais jurée de la garder en sécurité. C’est pour ça qu’elle est venue habiter avec nous, maintenant. Les choses ont bien changées…

Je rigole, quand je vois qu’elle a des difficultés à se relever. Du coup, je m’approche, et je lui tends la main pour l’aider à se relever, avec un petit sourire.

— Ah la la, les femmes…

Je la taquine. On y va, qu’elle me dit. Je ne savais même pas précisément où on allait, mais elle avait raison, ça allait me faire du bien. J’allais peut-être faire un peu flamber ma carte bleue pour la remercier. J’sais que ça fait un moment qu’elle louche sur un sac de marque… J’peux bien lui offrir. Mais chut, on verra ça au moment venu, si on va au centre commercial.

— Allez.

Je garde ma main dans la sienne, pour aller jusqu’en bas, devant nos voitures. J’insiste pour conduire, enceinte, je ne sais pas si c’est prudent ? En vérité, j’y connais rien, et j’ai vraiment du mal avec ça. Les enfants « non désirés » de base… J’en suis un peu un. Et résultats des courses, ma mère m’a lâché parce qu’elle pouvait pas m’assumer. Je sais que Charlie n’est pas comme ça… Mais les enfants pour moi, c’est un autre monde. Je sais que je devrais me montrer plus sympathique, et en parler, ou autre par rapport à ça… Mais c’est compliqué.

Je monte dans ma BMW, après lui avoir ouvert la portière.

— Bon, on va où Madame ? Une envie particulière de bouffe pour toi et le petit ?

Oui… Je faisais des efforts. Minimes, mais c’en était.
avatarLewis Steiner
New Yorkais
promu guide touristique !
j'ai : 31 ans et je suis né(e) le : 14/02/1987 à : Berlin. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 529 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Avocat de l'accusation réputé, s'il vous plaît. Une sorte de proc' quoi. Me faites pas chier ou j'vous fous au trou. Côté cœur, je suis : En couple... OUI JE SAIS !

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Warm in the winter — ft. Charlie   Mar 13 Mar - 9:48

Qui aurait cru que Lewis et moi, nous passerions d'une relation professionnelle assez calomnieuse à une relation privée plus intime ? Par intime, il n'y a rien de sexuel, ça va sans dire. Nous sommes des amis. De grands amis, je dirai même et même si notre relation est fondée sur des disputes assez permanente, nous nous aimons beaucoup et sommes là, dans les bons comme dans les mauvais moments. Il a été là pour moi quand j'ai passé une soirée assez particulière où j'ai terminé entre les mains d'un ivrogne prête à m'arracher ma petite culotte alors que j'étais ailleurs et que mes idées s'assombrissaient et moi ... je suis là pour lui, aujourd'hui, dans cette dure épreuve et demain et les jours suivants.

Je le foudroie faussement du regard quand il se met à rire, à face à ma difficulté et j'attrape sa main. Quand ce n'est pas Morgan qui me la tend, c'est lui ou bien Matthew. Je suis grosse à lard et je vais finir par ne plus savoir me redresser du tout, si je continue de gonfler ainsi.

- Les hommes, tu veux dire ! C'est de la faute de ton pote, tout ça !

Moi-même, je fini par sourire parce qu'en réalité, nous connaissons tous le schéma exacte de cette grossesse inattendue. Morgan et moi, nous couchons régulièrement ensemble et ne nous protégeons plus depuis bien longtemps. J'ai malencontreusement oubliée l'une de mes pilules et mal jaugée les risques que ça pourrait encourir. Résultat des courses, nous allons devenir parents, lui et moi.

C'est main dans la main que tout les deux, nous quittons notre duplax pour rejoindre le petit parking résidentiel sur lequel sont garées nos voitures respectives. Il insiste pour conduire et ça n'est pas de refus même si j'en suis encore capable selon moi. Mon ventre ne cogne pas encore contre le volant mais ça ne tardera plus. Je monte dans sa BMW, côté passager, après qu'il m'ait ouvert la porte et que je l'ai gratifié d'un sourire.

- Déjà, on s'arrête au Drive du McDo et ensuite, on improvise, ça te va ?

Le McDo et moi ... une véritable histoire d'amour depuis que la vie pousse en moi.
avatarCharlie Taylor
Fondatrice Tatouée
Fondatrice Tatouée
j'ai : 28 ans et je suis né(e) le : 26/08/1989 à : Manhattan, New York, States. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 296 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 13/09/2017 Dans la vie, je suis : assistante juridique de Lewis Steiner, actuellement. Autrefois, avant que mon frère ne meurt sur le front, j'étais infirmière militaire. Côté cœur, je suis : libre comme l'air et enceinte.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Warm in the winter — ft. Charlie   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Warm in the winter — ft. Charlie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHARLIE X)
» Test Winter Assaut par Manik
» Charlie-Swan (pas fini!!!)
» Jean-Guillaume de Winter
» Charlie la licorne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPons à l'ancienne  ::  :: Manhattan :: Les logements-
Sauter vers: