Pour que RPons à l'ancienne grimpe les échelons,
VOTONS Smile
Futur(s) New Yorkais,
C'est la pénurie de personnages féminins, cette fois-ci.
Favorisez les filles, s'il vous plaît.
Les garçons peuvent être créé, malgré tout, nous tentons juste de rééquilibrer les choses Smile

Partagez | 
 

 Appartement de Sanaa — "Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran." [PV Gabriel Rosenbach]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageAuteur
MessageSujet: Appartement de Sanaa — "Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran." [PV Gabriel Rosenbach]   Ven 12 Jan - 13:09


Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran.

Sanaa & Gabriel

C'est la troisième fois que je retape les coussins.

Quelques semaines plus tôt, j'ai eue la chance de le rencontrer. Vous souvenez-vous de ce gars d'Instagram ? Gentil, discret et réservé. Gabriel. Cela faisait un petit moment que nous traînions ensemble dans quelques coins, mangeant notre repas de midi dans divers fast-food, pour les tester. Ou bien le soir, dans un quelconque bar du coin, pour traîner avec la plupart des habitués. Nous avions même eu droit, un soir bien précis, à cet endroit, ce pub que nous raffolions de part son ambiance assez cosy, qui se montrait pas mal désert. Pour être plus clair avec vous, nous étions seuls, dans cet endroit.

La musique, les banquettes, l'alcool dans mon organisme et l'espace nous étant entièrement dédiés nous avait permis de blaguer, déconner, se laisser aller au point où nous n'aurions jamais dû oser.

Je ne voulais pas y repenser. Parce qu'autour de lui, une femme tournait. Et autour de moi, un homme avait déjà creusé son ombre. Et ce n'était pas qu'il ignorait mon existence, c'était plutôt... Que nous n'en avions que faire de celle de l'autre. Pour le moment du moins, c'était comme ça, "réciproque".

Lors d'une de nos soirées habituelles, rendue tardive pour aujourd'hui, j'eus proposé à Gabriel de venir à la maison. Au programme ? DVD avec la saga Harry Potter, peut-être chips et soda. Qui sait, un repaire de geeks allait peut-être naître, ce soir ? Nous nous étions quittés peu avant, se promettant de se retrouver ici, dans mon appartement, le temps d'aller chercher pyjama, pantoufles et autres petits bazars à grignoter.

Je l'attendis donc, retapant les coussins pour la quatrième fois. J'adore déjà cette soirée.



Dernière édition par Sanaa Niyati le Mar 13 Mar - 20:54, édité 3 fois
avatarSanaa Niyati
Bourriquet Malicieux
Bourriquet Malicieux
j'ai : 27 ans et je suis né(e) le : 28/02/1991 à : Austin, Texas. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 118 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 10/11/2017 Dans la vie, je suis : Kinésithérapeute. Côté cœur, je suis : célibataire.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement de Sanaa — "Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran." [PV Gabriel Rosenbach]   Ven 12 Jan - 23:46

Le métro commençait à se vider. Assis sur un siège contre la fenêtre, les pieds posés sur la place d'en face, je lisais paisiblement le célèbre livre de John Steinbeck: Des souris et des hommes en écoutant la Symphonie n°9 de Beethoven. Au programme, c'était soirée détente chez Sanaa. Nous allions nous faire une soirée Harry Potter. A l'occasion, j'avais sorti mon sweatshirt à l'effigie de la maison Poufsouffle que j'avais mis avec un simple jean noir. De toute façon, j'avais placé dans mon sac un jogging au cas où mon pantalon se trouvait être inconfortable.
Avec Sanaa, nous nous voyions de plus en plus régulièrement. Chaque rencontre nous rapprochait un peu plus. Cependant, nous avions atteints un point qu'on aurait préféré ne pas atteindre. De ce fait, j'avais préféré essayé de l'effacer de ma mémoire, faire comme si rien n'avait eu lieu. Je ne voulais pas que cela ait d'impact sur notre amitié. Un jour, je lui avais parlé de ma relation d'une femme un peu plus âgée. Elle s'appelait Lazulis. C'était juste un plan cul, rien d'autre, à la base. On était aussi assez proche au point de pouvoir se considérer comme amis. Mais il y avait une ombre au tableau dont j'avais parlé à Sanaa maintes et maintes fois. Lazulis vouait une véritable obsession pour l'acteur Walter Donovan. Et c'était assez dur à vivre, honnêtement. Et récemment, c'est-à-dire la veille, j'avais décidé de couper les ponts avec elle suite à une dispute. Je ne l'avais pas encore dit à Sanaa.
En sortant du métro, je me lavai les mains et au lieu de passer chez Sanaa directement, je passai au Starbuck pour nous prendre une boisson chaude pour elle et moi. J'allai alors jusque chez elle et sonnai à sa porte.
avatarGabriel Rosenbach
Porcinet Consciencieux
Porcinet Consciencieux
j'ai : 24 ans et je suis né(e) le : 14/02/1994 à : Versailles, France. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 179 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 26/10/2017 Dans la vie, je suis : Etudiant en langues étrangères et serveur. Côté cœur, je suis : Célibataire.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement de Sanaa — "Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran." [PV Gabriel Rosenbach]   Sam 13 Jan - 0:31


Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran.

Sanaa & Gabriel

Je suis assise sur le divan, et je rêvasse.

Je revois le visage de mon ombre, inquiet. Ses attitudes aussi froides, droites et sans appel. Puis je revois l'instant... Cet instant, qui me rend complètement déconnectée. L'instant où "ça" s'est passé. Ce moment que j'aurais tant aimé sortir de mes souvenirs. Non, ça c'était la version officielle. La vraie version,
elle, officieuse, dirait... Que c'était putain de bon. Mais ce n'était que le visage du blond qui s'avançait vers moi. Pour que le visage de Gabriel se recule de ce baiser. Cela me fit sortir de mon flash-back, sursautant sur le coussin. Oui,
je venais de mixer un moment intime entre mon ombre et lui. Ça me perturbe,
mais je me concentre à l'idée de l’accueillir. D'ailleurs, la sonnette me fait perdre un battement au cœur, surprise.

Je me redressais, avec ma crinière devenue ébouriffée de part mon affalement sur le canapé, précédemment. J'ouvris donc la porte, enjouée ! Souriante de toute mes dents !

• HEEEEEY, Gabrieeeeel ! Entre, entre ! Bienvenue chez moi, balades-toi, visites, découvres ! Tu es chez toi, ici !

J'avais rangé l’appartement, pour l'occasion. Non loin de moi l'idée d'être une bordélique dans l'âme mais je vivais. Alors je ne rangeais pas forcément, systématiquement. Mais là, tout était impeccable. J'avais même prévue les serviettes propres accrochées au dos de la douche, deux, au cas où l'envie pour lui de prendre une douche se faisait ressentir. Et tandis qu'il s'avançait dans le hall, je refermais la porte, m'empressant de le rejoindre dans l'entrée du salon.

• Alors, tu as les toilettes par là, la salle de bain aussi, et là, cette porte, c'est notre chambre pour ce soir ! Enfin... Si ca te convient. J'ai disposé un matelas gonflable énorme, avec de gros boudins gonflés en dessous, il est HYPER confortable ! Ou alors, t'as le canapé, si tu veux ! Oh et heu, si tu veux te laver, j'ai acheté un gel douche pour homme, tout à l'heure, en prenant des victuailles. Enfin bref, fais toi plais', ici, on est poseys !

Cette phrase me fit rire. On aurait dit des ados rebelles parlant de joints. Je redressais les mains en l'air, désignant mon intention de me déresponsabiliser pour cette soirée. D'ailleurs, mon pyjama une pièce blanc avec l'énorme logo Hogwart sur la poitrine le prouvait bien.



Dernière édition par Sanaa Niyati le Mar 13 Mar - 20:53, édité 3 fois
avatarSanaa Niyati
Bourriquet Malicieux
Bourriquet Malicieux
j'ai : 27 ans et je suis né(e) le : 28/02/1991 à : Austin, Texas. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 118 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 10/11/2017 Dans la vie, je suis : Kinésithérapeute. Côté cœur, je suis : célibataire.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement de Sanaa — "Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran." [PV Gabriel Rosenbach]   Sam 20 Jan - 16:34

A peine une seconde après qu'elle eut ouvert la porte, je voyais une Sanaa complètement surexcitée. Elle m'accueillait avec un grand sourire, les cheveux en pagaille. Au même titre que moi et mon sweat-shirt Poufsouffle, elle avait revêtu la combinaison pyjama Hogwart. Totalement naturellement, je ressentais instantanément la même surexcitation que mon amie.
« Heeey ! Tu vas bien ? » Je jetai un coup d'oeil à la pièce. « Oh c'est bien, t'as rangé ! »
Elle me rejoignit dans le couloir de l'appartement. Avec un débit de parole assez conséquent, elle me présenta l'appartement tandis que nous entrions dans le salon où je posai mon sac soigneusement dans un coin de la pièce. Elle était vraiment en mode détente. Elle parlait comme une adolescente, ce qui me faisait sourire.
« Au fait, je t'ai pris ça au Starbuck ! » dis-je en lui tendant sa boisson chaude après avoir posé la mienne sur la table basse.
Je pris mes aises. Je retirai mes chaussures que je posai contre le mur, bien droites et parallèles avant de venir m'affaler dans le canapé de Sanaa. Il était plutôt confortable. Mais je songeais que j'aurais dû remplacer mon jean par mon jogging avant de m'installer. Cela aurait été encore mieux.
« J'ai juré ça m'a trop saoulé de prendre le métro. Tu peux me passer mon jogging qui est dans mon sac steuplé ? »
Quoi ? Elle avait dit de faire comme chez moi. Je le prenais vraiment au pied de la lettre. Mais promis, j'allais ranger le bordel que j'allais potentiellement foutre. Je sortis mon gel hydroalcoolique de ma poche ventrale pour me laver les mains. Je ne voyais absolument pas en quoi cela allait déranger Sanaa que je me mette à mon aise alors qu'elle se tenait en pyjama face à moi. J'avais l'impression de pouvoir réellement me détendre avec elle. C'était comme si je squattais chez la soeur que je n'avais jamais eu. En parlant avec elle, j'avais l'impression d'avoir retrouvé mes 18 ans.
avatarGabriel Rosenbach
Porcinet Consciencieux
Porcinet Consciencieux
j'ai : 24 ans et je suis né(e) le : 14/02/1994 à : Versailles, France. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 179 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 26/10/2017 Dans la vie, je suis : Etudiant en langues étrangères et serveur. Côté cœur, je suis : Célibataire.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement de Sanaa — "Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran." [PV Gabriel Rosenbach]   Dim 4 Mar - 19:30


Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran.

Sanaa & Gabriel

A peine s'était-il installé dans le divan que je me précipitais dans la cuisine pour saisir bols et paquets de chips. En tout cas, c'était clairement mon intention ! Mais... Une tasse, grande comme ma paume, sur la table, attira mon attention. Un gobelet Starbuck ?

• Au fait, je t'ai pris ça au Starbuck ! ... J'ai juré ça m'a trop saoulé de prendre le métro. Tu peux me passer mon jogging qui est dans mon sac steuplé ?

• Oh putain, c'est cool, merci ! ... Ouais, attends, j'arrive !

Je me remis à grandes enjambées pour m'en aller ouvrir mes armoires. Un grand bol à l'effigie des Gardiens de la Galaxie, un autre bol South Park et quelques sacs bourrés d'air dans les mains, je revins rapidement au salon, venant taper toute cette bouffe sur la table. Je me retournais donc pour saisir le sac en question, le retapant tout autant à côté du divan, l'ouvrant d'une traite. La tirette crissa.

• ... Jogging... Joggiiiiing... HA ! Tiens, le v'la !

Un bout de tissu léger plus tard entre les doigts, je le serrais avant de le tendre à Gabriel, m'osant un petit rire taquin et un haussement de sourcils.

• Est-ce que j'dois quitter la pièce pour que tu t'changes ou t'as peur de montrer ton joli slip Petit poney ?

Un rire de gamine me prit la bouche, offrant toutes mes dents dans un large sourire. Il fallait avouer que je me trouvais absolument détendue, en sa présence. C'est fou... J'adore. Mais genre vraiment.



Dernière édition par Sanaa Niyati le Mar 13 Mar - 20:53, édité 1 fois
avatarSanaa Niyati
Bourriquet Malicieux
Bourriquet Malicieux
j'ai : 27 ans et je suis né(e) le : 28/02/1991 à : Austin, Texas. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 118 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 10/11/2017 Dans la vie, je suis : Kinésithérapeute. Côté cœur, je suis : célibataire.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement de Sanaa — "Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran." [PV Gabriel Rosenbach]   Mer 7 Mar - 15:20

Je la regardai fouiller dans mon sac avant d'en sortir mon jogging tout propre qu'elle me tendit. D'une main, je le saisis. Elle se moqua gentiment de moi. Cela me rappelait, quand j'étais petit j'avais des sous-vêtement Disney et Pokemon. Je pense que nous sommes tous passer par cette période vestimentaire où l'on mettait des habits à l'effigie de nos dessins animés préférés. Pour ma part, c'était les deux cités précédemment. Il y a avait également les vêtements Harry Potter et Tintin. Je devais avoir le style à six ans, ma foi.
« Comment tu as deviné ? Je crois que c'est tes culottes Hello Kitty qui m'ont inspiré ! » répliquai-je, moqueur.
Je m'en fichais un peu qu'elle me boit en sous-vêtement. Je n'avais rien à cacher. Ainsi, je retirai mon jean après m'être assis correctement. Pour indication, j'avais juste un boxer bleu marine. J'aimais la sobriété. Je repliai soigneusement mon pantalon que je donnai à Sanaa pour qu'elle le range.
« Matte un peu mes jambes de mannequin ! Julia Roberts serait jalouse ! »
Je levai ma jambe comme si je m'apprêtai à faire un show puis je riais en la rabaissant. J'enfilai mon jogging. Il était bien trop large pour moi, ce qui le rendait d'avantage confortable. Je serais le cordon au niveau de ma taille pour ne pas le perdre. Puis je m'étirai. Je lui fis une petite place dans le canapé, tout de même. Mais je savais que cela allait tourner en combat de jambes pour savoir qui aurait le plus de place.
« Viens poser un cul. Elle est où la télécommande ? »
Je me penchai pour prendre ma boisson du Starbuck. Je ne comptais pas lui parler de Lazulis dans l'immédiat, mais peut-être plus tard dans la soirée. Nous allions très certainement passer plus de temps à parler et à faire des commentaires qu'à regarder le film, c'était vu d'avance. Harry Potter allait surtout servir de bruit de fond. Et les probabilités qu'on finisse par s'endormir au troisième films étaient pas mal élevées, aussi.
avatarGabriel Rosenbach
Porcinet Consciencieux
Porcinet Consciencieux
j'ai : 24 ans et je suis né(e) le : 14/02/1994 à : Versailles, France. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 179 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 26/10/2017 Dans la vie, je suis : Etudiant en langues étrangères et serveur. Côté cœur, je suis : Célibataire.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement de Sanaa — "Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran." [PV Gabriel Rosenbach]   Sam 10 Mar - 16:01


Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran.

Sanaa & Gabriel

Monsieur parle de mes culottes Hello Kitty ?? Mais enfin, elles puent trop la classe, mes HelloKitty ! J'suis sûre qu'un joli cul bien moulé dans une petite culotte en dentelle fuschia, garni de la petite chatte, sur l'avant, ça pourrait encore faire son effet ! C'est en le pensant très fort, que je me mis à rire en imaginant le truc. Mais bon, il ne fallait pas tout de même que cela parte en sucette, n'est ce pas ? Surtout après ce petit flash-back vraiment trop glauque, que j'avais osé mixer entre Le blond et Gabriel. Allez, c'est bon comme ça... Le temps d'y songer, je le vis relever une guibolle, sans pression.

• Matte un peu mes jambes de mannequin ! Julia Roberts serait jalouse ! Ouais, surtout l'aspect velu du bonhomme !

• Ou alors, tu f'rais une excellente drag queen, sur les podiums du Moulin Rouge ? J'osais traîner derrière le divan, accoudée à son dossier pendant qu'il sortait ses bêtises. Cet instant étant le plus détendu qu'il soit possible d'être, en ces lieux, je décidais de passer à côté du meuble et de rejoindre la salle de bain, juste à côté, le temps de saisir un élastique sur le lavabo et de me faire le chignon le plus chill que tu puisses imaginer ! Le genre "Vite fait" mais "chicos", un peu en bordel. Ouais... Ca le fait.

Je rejoignis donc le salon, n'ayant le temps que d'entendre sa grosse voix (ironique ♥️).

• Viens poser un cul. Elle est où la télécommande ?

• Dans ton cul !

... Oui. J'ai l'humour un peu beauf, parfois.

Je la saisis, nichée entre deux coussins. Et je la lui tendis, souriant en coin.

•  Nan, j'déconne... Là. 'Toute façon, vu la taille du tien, je n'suis pas sûre qu'on sache la mettre ! Il est vachement étroit, ton... "fessier"! Bien droit, bien délimité ! disais-je en pouffant presque. J'essayais parfois de tenir mon langage mais... C'était pas un franc succès. J'haussais les sourcils à cette information.

•  Un peu l'genre de Malefoy ? Roh merde, ce que j'adorerais l'avoir en vrai, c't'acteur... Adulte hein, pas gamin ! Il a SUPER BIEN évolué...

Ma mine se fit boudeuse, les yeux en mode Knackis et la lèvre inférieure ressortie. Je me laissais couler sur le divan aux côtés de Gabriel, écrasant presque sa hanche de ma fesse gauche. Parce qu'il n'allait pas prendre toute la place, aussi ! D'ailleurs, je pris le bol de pistache pour en entamer une. J'attendais qu'il lance le premier,
me rappelant de ne pas oublier les bières, au frigo.

•  ... Et toi, tu prendrais qui ?



Dernière édition par Sanaa Niyati le Mar 13 Mar - 20:53, édité 1 fois
avatarSanaa Niyati
Bourriquet Malicieux
Bourriquet Malicieux
j'ai : 27 ans et je suis né(e) le : 28/02/1991 à : Austin, Texas. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 118 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 10/11/2017 Dans la vie, je suis : Kinésithérapeute. Côté cœur, je suis : célibataire.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement de Sanaa — "Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran." [PV Gabriel Rosenbach]   Mar 13 Mar - 20:30

Le Moulin Rouge ! Ce cabaret parisien mythique du dix-huitième arrondissement. J'étais passé plusieurs fois devant, lorsque j'étais en France. Il se situait juste à côté de Montmartre. Ce n'était pas le coin de Paris que je préférais mais j'y avais de chouettes souvenirs. Un samedi soir, j'avais des potes qui avaient insisté pour m'emmener dans un sex shop à Pigalle, puisqu'en France j'étais légalement majeur, contrairement aux Etats-Unis. Non, mes potes n'étaient absolument pas bizarres. Ce fut un des moments les plus gênants de toute ma vie. On me confondait très certainement avec les murs rouges de la boutique. Je crois qu'en fait, c'était pour mes potes également la première fois qu'il se rendait dans un sex-shop. Mais on n'avait pas assez d'argents pour aller au Moulin Rouge, c'était dommage.
« Ah, pas faux. J'aurais trop voulu aller à la Gay Pride de Paris, je me serais déguisé en drag-queen ! » plaisantai-je.
Sanaa s'éclipsa quelques secondes, j'eus le temps d'enfiler mon jogging.

Quand elle revint, je lui demandai de me rejoindre sur le canapé avant de lui demander où se trouvait la télécommande.
« Dans ton cul ! »
« Haaan, c'était trop violent ! J'suis outré, vraiment. »
Mon visage affichait un petit sourire face à l'humour très fin de mon amie. Elle me donna tout de même la télécommande. L'envie de faire une blague encore plus beauf qu'elle montait en moi alors qu'elle me parlait de mon fessier. Beauf et obscène. Mais comme c'était Sanaa, je ne me fis pas prier.
« Tu n'as pas idée de tout ce qu'on peut mettre dans ce fessier.... » répliquai-je d'un air très subjectif.
Elle me compara à Tom Felton. C'était flatteur quand on savait un regard sur ce qu'il était devenu. Et quand on oubliait le fait que je n'avais aucune ressemblance physique avec l'acteur. A part la taille qui ne passait pas le mètre quatre-vingt, nous n'avions pas grand chose en commun. Quand Sanaa s'assit, elle m'écrasa la hanche avec sa fesse. « Oh, ma hanche, malotrue ! » râlai-je un peu.
Elle me demanda quel acteur dans Harry Potter je voudrais bien "prendre". Il ne fallait pas sortir ça du contexte. Je réfléchis quelques secondes à sa question en sirotant mon Cold Brew.
« Bah déjà Emma Watson, ce que répond à peu près 90% des mecs. Les 10% restants sont gays. Je suis très original. Mais sinon, je crois que je prendrais Matthew Lewis. Ou c'est plutôt lui qui m'prends. » réponds-je avant de boire une gorgée de ma boisson à la caféine et de rire de ma bêtise et de mon obscénité, manquant de recracher le liquide.
Maintenant Sanaa savait tout, j'ai envie de dire. Depuis la fin des Harry Potter, Matthew Lewis avait tellement gagner en sex-appeal. En plus, il avait posé en sous-vêtements. Ces abdominaux ! C'était juste "whaouh". J'allumai la télévision pour mettre en route Harry Potter à l'Ecole des Sorciers.
avatarGabriel Rosenbach
Porcinet Consciencieux
Porcinet Consciencieux
j'ai : 24 ans et je suis né(e) le : 14/02/1994 à : Versailles, France. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 179 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 26/10/2017 Dans la vie, je suis : Etudiant en langues étrangères et serveur. Côté cœur, je suis : Célibataire.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement de Sanaa — "Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran." [PV Gabriel Rosenbach]   Mar 13 Mar - 20:51


Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran.

Sanaa & Gabriel

• Bah déjà Emma Watson, ce que répond à peu près 90% des mecs. Les 10% restants sont gays. Je suis très original. Mais sinon, je crois que je prendrais Matthew Lewis. Ou c'est plutôt lui qui m'prends.

A ces paroles d'un humour si fin qu'il en devenait transparent, hein, je me mis à pouffer d'un rire un peu... moqueur. Oui, parce que j'avais réellement imaginée la scène où Neville prenait les fesses de Gabriel. C'était trop bizarre ! J'avais même ajouté des détails comme une écharpe Gryffondor autour du cou de Gaby, avec l'arrière plan du style : les dortoirs ou la salle commune déserte... C'était VRAIMENT bizarre. Mais plaisant ! Un porno gay... Non, en fait, je n'avais pas compris qu'il n'en plaisantait pas. Qu'il se faisait réellement prendre. Qu'il... En fait, qu'il était en partie gay, en gros, (si je peux dire !)

Le film commence et je me retourne pour accéder au mur, non-loin de là, afin d'user de l'interrupteur pour nous plonger dans une pénombre légère, à peine éclairés d'une mini-lampinette, sur une étagère à côté de ma télévision. Elle donnait une ambiance tamisée... Il fallait tout de même pouvoir distinguer les pistaches dans le bol ! Je voyais, en tout cas, celle que je mis en bouche, la mâchant frénétiquement. Je remis mon bras le long de mes genoux remontés, tournant mon visage vers mon invité.

•  La lumière, ça te gêne ? Sinon, j'éteins.

Puis, je posa le mini-bol de snacks salés, devant moi, avant de saisir le gobelet de café qu'il m'avait rapporté du Starbuck, et j'en bu une large gorgée. Il était tiède, presque froid. J'ai beaucoup traîné, aussi... Mais ce n'est pas grave, j'adore le café qui se boit tout de suite. Pas celui qu'il faut souffler pendant des heures sinon, il vous brûlerait la langue. Je laissais échapper un soupir, au goût de ce mélange de caféine et de crème. Starbuck, je vous aime !

Je me laissais me détendre, ressentant la détente de chacun de mes muscles... Ma nuque, mes épaules... Et on commence à apercevoir la vie d'Harry, à l'écran. La tante, l'oncle Vernon, ... Je me permis un regard en coin vers mon nouveau colocataire, ayant prit une moue curieuse.

• ... Quand tu dis qu'il te prend... ? T'as des fantasmes là dessus, toi ? Ou tu dis ça pour les miens ? tentais-je de blaguer, un tantinet plus langoureuse.

avatarSanaa Niyati
Bourriquet Malicieux
Bourriquet Malicieux
j'ai : 27 ans et je suis né(e) le : 28/02/1991 à : Austin, Texas. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 118 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 10/11/2017 Dans la vie, je suis : Kinésithérapeute. Côté cœur, je suis : célibataire.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement de Sanaa — "Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran." [PV Gabriel Rosenbach]   Sam 17 Mar - 23:54

« Nan, laisse la lumière, c'est bien la lumière. »
Alors que le générique commençait, je ne pouvais m'empêcher de chantonner la mythique mélodie. C'était un réflexe de Potterhead. En même temps, je sortais mon portable de la poche ventrale de mon sweat pour prendre une vidéo pour la poster dans ma story Instagram. Par la même occasion, je pris une photo de Sanaa discrètement pour la poster sans son aval. Elle avait l'air d'une larve presque autant que moi. Je sirotai ma boisson avant de la poser au sol à côté de moi. Je pris une ou deux pistaches.
D'un coup, l'air de plaisanter, Sanaa me demanda si j'avais vraiment des fantasmes sur Matthew Lewis ou si c'était pour son propre fantasme. Je la regardai et fis mouver mes sourcils d'un air énigmatique lubrique. En fait, j'avais déjà fait des choses avec un Lewis. Et j'avais déjà rencontré un Matthew. Si on faisait le mixe des deux...
« Là n'est pas la question... » répondis-je, faussement mystérieux. « Ce que je tiens à souligner c'est que tu m'as comparé à Tom Felton dans un sens positif et qu'à peine 30 secondes après, tu dis en gros que tu aimerais bien faire des choses pégi 18 avec. En plus maintenant, tu m'imagines dans des circonstances semblables avec un homme. » fis-je remarquer, moqueur. « Tu sais, tu peux le dire que tu fantasmes sur moi. Tu ne seras pas la première personne ! »
J'adoptais le ton de l'humour. Je la taquinai. Je jouais sur les mots. J'haussai les sourcils en la regardant d'une façon très grivoise. Pendant ce temps là, Dudley venait de tomber dans l'enclos du serpent qui s'échappait, faisant criser tout ceux qui visitaient le zoo. Je repris une pistache. Je peinai à l'ouvrir, celle là.
« Honnêtement je ne dis pas non aux plaisirs de la chair, surtout si c'est avec un beau gosse ou une belle gosse.  En l'occurrence, Matthew Lewis est devenu super beau gosse. Mais c'est sûr que je ne voudrais pas me taper Neville ! En plus, la pédophilie, c'est pas mon truc. »
Aussi surprenant que cela puisse paraître derrière mon apparence de gentil garçon, j'avais une vie sexuelle, bien que ce ne fut pas la chose dont je me vantais le plus. Je pensais ne rien apprendre à Sanaa sur ce point là. Pour aborder ce sujet là d'une façon aussi libérée, c'était que je me sentais très à l'aise avec elle. Sinon, j'en n'aurais pas sifflé plus de trois mots. Et encore là, je parlais de fait assez général qui était le même pour pas mal de gens.
avatarGabriel Rosenbach
Porcinet Consciencieux
Porcinet Consciencieux
j'ai : 24 ans et je suis né(e) le : 14/02/1994 à : Versailles, France. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 179 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 26/10/2017 Dans la vie, je suis : Etudiant en langues étrangères et serveur. Côté cœur, je suis : Célibataire.

Journal de bord
Il était une fois ...:
Répertoire des liens:
Répertoire des RPs:
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Appartement de Sanaa — "Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran." [PV Gabriel Rosenbach]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
Appartement de Sanaa — "Tout est possible, du moment qu'on a assez de cran." [PV Gabriel Rosenbach]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» En tout bien tout honneur [ Pv Guillaume]
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPons à l'ancienne  ::  :: Manhattan :: Les logements-
Sauter vers: