Pour que RPons à l'ancienne grimpe les échelons,
VOTONS Smile
Futur(s) New Yorkais,
C'est la pénurie de personnages féminins, cette fois-ci.
Favorisez les filles, s'il vous plaît.
Les garçons peuvent être créé, malgré tout, nous tentons juste de rééquilibrer les choses Smile

Partagez | 
 

 (HOT) (Cabinet Dr Valentini) Anticipation à l'initiation — Morgan/Shane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: (HOT) (Cabinet Dr Valentini) Anticipation à l'initiation — Morgan/Shane   Lun 5 Fév - 16:32



Une semaine. Une semaine que Morgan Valentini était passé dans le bureau du jeune psychiatre, et qu'il ne lui était pas sorti de la tête. Ou plutôt... De la tête de son Lui qui possessif. Il l'avait marqué, visiblement. Faible, victime parfaite pour ce qu'il comptait lui faire. Beau, attirant, charismatique. Il ne manquait que la cerise sur le gâteau. Cette cerise que Shane se refusait de croquer, il en était hors de question. Hors de question de céder à la tentation et de profiter de la faiblesse d'un de ses clients qui est déjà assez perdu dans sa propre vie comme ça. Il ne pouvait décemment pas agir ainsi. Et pourtant...

Ni les pilules, ni sa motivation ne l'avaient aidé à tenir sa parole.

Tu as toutes ses coordonnées. Pas la peine de l'appeler, j'suis sûr qu'il adorera avoir de ta visite...

La tête entre ses mains, le visage crispé, Shane semblait se battre contre ce qui semblait être sa pire némésis. Intérieure, elle le rongeait, et le forçait à aller contre tout principe, contre toute éthique.

Il était midi, à peine, alors qu'Il se réveillait. Sans savoir pourquoi, alors qu'il prenait son traitement correctement. Des fois, les crises étaient incontrôlables. C'était impossible de contrer autant de persuasion, d'envie, de désir... Son corps en était électrisé, paralysé par toutes les sensations que lui insufflait ses pensées obscènes. L'envie devenait trop forte... De plus en plus forte.

Beaucoup trop forte.

***

Midi et quart.

Shane semblait à l'aise, assis sur son siège, et feuilletant le carnet des prises de rendez-vous. Il s'arrête aux "V", et tape le numéro de dossier dans son ordinateur.

Morgan Valentini. Gynécologue. New-York Grace Hospital.
Rien de plus simple.

Il est midi vingt à peine quand il quitte son cabinet, pour se rendre en transport à l'hôpital de New-York. Un léger sourire sur les lèvres, il semble pour le moins serein, contrairement à d'habitude. Voir, confiant. Aucun signe de stress, ni de peur. Alors pourquoi aller voir le Docteur Valentini, alors qu'il n'avait aucune nouvelle ? Un besoin fort de le voir. Beaucoup trop fort. Au point d'avoir brisé ses dernières barrières mentales.

Arrivé sur les lieux, il fait mine de rien devant la secrétaire.

— Bonjour, je suis le docteur Miller. Je suis monsieur Valentini, et il m'a appelé pour venir le consulter à l'heure de midi.

Bien entendu, ça passe crème. Surtout avec ce beau sourire angélique, qui disparait aussitôt, remplacé par une mimique mesquine dès que la jeune femme avait le dos tourné. Il rejoint alors le bureau du Docteur, frappant une fois, puis deux, avant de s'autoriser à ouvrir la porte.

— Bonjour Monsieur Valentini.

Un beau sourire. Digne de la V1. Pour l'instant, gardons les apparences sauves.

— Désolé de vous embêter un jour de travail, mais n'ayant pas de vos nouvelles, et passant ici, je me suis permis de vous rendre une petite visite... de routine.

Ses yeux bleus scintillaient de malice.


Dernière édition par Shane Miller le Lun 26 Fév - 14:11, édité 1 fois
avatarShane Miller
Administrateur Perturbé
j'ai : 32 ans et je suis né(e) le : 08/02/1986 à : Londres. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 68 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 25/09/2017 Dans la vie, je suis : Psychiatre. Côté cœur, je suis : Célibataire.
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (HOT) (Cabinet Dr Valentini) Anticipation à l'initiation — Morgan/Shane   Lun 5 Fév - 17:43

Ma première visite chez le psy remonte à une semaine.
Depuis, j'ai été forcé de cogiter, forcé d'en parler un peu avec Charlie, mais pas avec Lewis. Elle m'a écouté, comme toujours, me donnant son opinion sur le sujet sans jamais être invasive. Pourquoi ne pas en avoir parlé à mon pote de toujours ? Parce qu'il est occupé. Il est bien souvent en vadrouille ou enfermé dans sa piaule avec son nouveau mec, alors forcément, ça ne facilite pas les choses.

Je me sens un peu mieux, bien que ce ne soit toujours pas assez clair dans ma tête pour me prononcer, et pour me mettre dans une "case". Je n'assume toujours pas cette partie de moi... J'y réfléchis. Mais c'pas encore ancré que j'suis "bisexuel". Alors j'suis encore en "errance", j'ai pas encore un sommeil idéal, pas encore un appétit d'ogre, bien que ça revienne petit à petit. Aussi, j'ai encore un peu les cernes ce matin, quand je m'en vais bosser.

J'me suis volontairement construit un petit planning pour aujourd'hui, afin d'éviter d'avoir à trop galérer. Du coup, ce matin, je passe trois patientes seulement. Trois visite de routine, trois prescriptions de pilule pour un an, trois coups de tampon, et basta. Entre temps y'a un pote qui m'demande si on est libres avec Lewis ce week-end et sans même demander au blond, j'lui réponds que non. On est pas libres. J'ai pas envie de sortir de toute manière. Et voilà que l'heure de pause arrive bien vite. J'reçois aussi un texto de Lélé qui m'demande si j'ai envie qu'on aille bouffer ensemble ce midi.

Je pianote sur l'écran de mon smartphone pour lui dire que oui, histoire de m'aérer un peu la tête avant de retourner bosser, lorsque la porte de ma salle de consultation s'ouvre et se referme sur un docteur Miller, et son sourire angélique. J'retire fissa mes pieds d'mon bureau et me redresse vite, un peu gêné de le voir faire irruption ici sans que personne ne me prévienne :

"Docteur Miller..."

Je me lève pour lui serrer la main et écouter le pourquoi de sa visite, ce qui me prend un peu au dépourvu :

"... C'est très gentil, vraiment. Je ne pourrais pas m'éterniser cependant, on m'attends pour aller manger."

J'esquisse un petit sourire pas super à l'aise, me massant la nuque avec dans l'idée : putain comment j'vais m'en débarrasser de lui ?

"C'est gentil de vous êtres déplacé jusqu'ici. J'ai beaucoup réfléchi à ma condition, et peu à peu, j'arrive à me sentir un peu mieux, même si ce n'est pas encore ça."

Je reste debout, parce que si je m'assois, on est encore là dans une heure... Mais j'en reviens pas que le mec ce soit déplacé jusqu'ici en fait. Soit c'est un mec super pro et consciencieux soit... C'est un psychopathe. J'ai pas envie de réfléchir à la seconde option parce que ça me parais vraiment à dix milles lieues qui personnage.
avatarMorgan Valentini
Administrateur Mégalo
Propriété de Lewis

Administrateur Mégalo Propriété de Lewis
j'ai : 29 ans et je suis né(e) le : 05/08/1988 à : Florence, la belle. Italia. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 169 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Gynéco obstétricien depuis 1 an. Côté cœur, je suis : Célibataire et vendeur de rêves...
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (HOT) (Cabinet Dr Valentini) Anticipation à l'initiation — Morgan/Shane   Mar 6 Fév - 17:54


Sa poignée de main fut plus ferme, plus entendue, alors qu’il plongeait ses yeux dans les siens, de manière profonde. Quand il la lâcha, le bout de ses doigts effleura l’intérieur de la main du gynécologue. A vrai dire, rien que l’idée d’avoir à faire à un professionnel rendait la chose… Un peu plus sexy. Ca allait lui changer des utérus et épilations désireuses… Il fallait y aller doucement, mais pas trop, puisque visiblement, le docteur semblait avoir autre chose de prévu ce midi.

Non non non… Tu n’auras pas d’autre programme que moi.

Il avait d’ores et déjà envie de lui ouvrir sa blouse blanche et écarter ses vêtements pour voir ce qu’il y avait au dessous. La V2 était totalement incontrôlable, et elle allait tout faire pour avoir ce qu’elle veut, sans aucun remords, ni aucune gêne. Peu importe si ça paraissait bizarre, Lui, n’avait que faire des états d’âme des autres, et encore moins de sa part « saine » qui enfermée au plus profond de lui, assistait à l’hérésie qu’il s’apprêtait à commettre, une fois encore, sans rien pouvoir contrôler.

— Je n’en ai pas pour très longtemps, Monsieur Valentini.

Un petit sourire en coin, simplement, étira ses lèvres. Le temps, le temps… Ça allait dépendre de lui. Son corps frissonnait déjà d’envie, il se retenait de ne pas y aller plus franchement. Il s’approche alors, et pose son postérieur sur un coin du bureau, en croisant les bras, l’écoutant, et le regardant attentivement.

Abrège, le doc. C’est pas ça qui m’intéresse…

— Très bien, les choses se présentent peu à peu à vous, c’est très bien…

D’ordinaire, il l’aurait déjà tutoyé. Mais là encore, il y avait quelque chose de sexy et excitant dans le fait de l’appeler « Docteur » et de le vouvoyer. Mais les choses allaient lui paraître beaucoup plus rapides, désormais. Il était temps de passer à quelque chose de plus… Concret.

Il retire alors son postérieur du bureau, décroisant les bras, et venant s’approcher de lui, en enlevant sa veste, et la déposant de manière lâche sur la chaise, en face du bureau. Il ne quittait pas ses yeux, le dévorant clairement du regard. Il faisait rarement dans la délicatesse, et encore moins dans la tendresse et l’égard. Tout ce qu’il voulait, c’était ce qui lui servait visiblement d’organe un peu trop reproducteur. Au moins, avec lui, il n’aura pas ce souci.

— Vous êtes quelqu’un de fort, vous allez y arriver. Et je serais là, pour vous aider sur ce chemin sinueux…

Il lui dit ça, déjà près de lui, en face à face, ses deux mains venant réajuster son col, en se mordant la lèvre à la fin de sa phrase. Il finit par lever les yeux vers lui, l’air… différent. Ses yeux ne brillaient plus d’une lueur sage et triste. Non. La malice et la perversion avaient envahi son visage. Sourire et regard, il paraissait bien plus malsain. Comme une autre personne… Son autre Lui.

— Soyez un ange, et annulez votre petit rencard de midi.

Il se mit bien face à lui, et commença à détacher sa chemise, bouton par bouton, dévoilant son torse imberbe, blanc, et très légèrement marqué.

— J’ai bien mieux à vous proposer, Docteur.

Son air malsain était clairement là. Sourire pervers, yeux avides, le Shane Miller d’il y a une semaine n’existait plus. Sur ses mots, il attrape Morgan par le col, et le tire à lui, venant s’asseoir sur le bureau, écartant les cuisses pour l’y placer, plaquant son autre main sur son entrejambe directement, le regardant en se léchant la lèvre.

— Allez…

avatarShane Miller
Administrateur Perturbé
j'ai : 32 ans et je suis né(e) le : 08/02/1986 à : Londres. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 68 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 25/09/2017 Dans la vie, je suis : Psychiatre. Côté cœur, je suis : Célibataire.
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (HOT) (Cabinet Dr Valentini) Anticipation à l'initiation — Morgan/Shane   Lun 26 Fév - 14:43

Cette visite inattendue me laisse un peu coincé dans mes pompes. J'regarde le docteur Miller, ne comprenant pas trop le but de sa venue, puisque il était convenu que je prenne un nouveau rendez vous moi même, à la base. Le fait qu'il vienne jusqu'ici, j'sais pas vraiment quoi en penser. Il me félicite comme on le ferait avec un gosse bien élevé, et je ne peux que sourire légèrement, silencieux, dans l'attente qu'il finisse par s'en aller.

Sauf que.

Les mots qui sortent de sa bouche, là, tout de suite, me font ouvrir légèrement la bouche en un "o" étonné. Que j'annule mon rencard de ce midi ? Mais pourquoi foutre ? C'est quoi c'plan ?

"Pardon ?"

Je hausse les sourcils, j'le regarde, vraiment gêné pour le coup, et croise les bras dans une posture de défensive. Mais je ne suis pas au bout de mes peines... Son expression a complètement changé, et j'me sens comme prit au piège, derrière mon bureau. Il est chelou ce type putain ! Et voilà qu'il me dit qu'il a mieux à proposer. Mieux à me proposer ? Nan mais...

"... Docteur Miller, j'ai des rendez-vous après. Il faut que j'aille..."

J'me coupe tout seul. J'le regarde déboutonner sa chemise blanche, lui et son air de chienne qui crève la dalle... Oh putain de bordel de merde.

"Ooook, je crois qu'il y a un malentendu là."

J'veux bouger, m'éloigner de ce taré rapidement, mais il me chope par le col de ma chemise blanche et m'attire contre lui, enlaçant mes hanches de ses jambes, sa main venant se plaquer tout contre ma queue planquée sous mon jean.

MERDE PUTAIN, MERDE !

Je me dégage assez vite de son emprise et m'éloigne de lui, la respiration nettement accélérée désormais tandis que je passe une main dans mes cheveux, clairement pas à l'aise :

"Tu vas sortir de ce bureau tout de suite... Avant que j'te défonce la gueule... C'est compris ?"

J'montre la porte d'une main, préférant user de menaces avant d'alarmer ma secrétaire avec le potentiel boucan qui pourrait s'en suivre si j'le sors moi même de la pièce...

"... Et bien entendu, j'veux plus entendre parler d'toi, espèce de cinglé !"

Non mais... Le mec se radine jusqu'ici pour... Pour que j'le baise ! C'est complètement fou ! Quand j'vais raconter ça à Lewis...
avatarMorgan Valentini
Administrateur Mégalo
Propriété de Lewis

Administrateur Mégalo Propriété de Lewis
j'ai : 29 ans et je suis né(e) le : 05/08/1988 à : Florence, la belle. Italia. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 169 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Gynéco obstétricien depuis 1 an. Côté cœur, je suis : Célibataire et vendeur de rêves...
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (HOT) (Cabinet Dr Valentini) Anticipation à l'initiation — Morgan/Shane   Lun 26 Fév - 16:09


Plus Shane parlait, plus le visage du Docteur changeait. Comme si… il était choqué de ce qui se déroulait sous ses yeux, et il y avait de quoi. Plus il se rapprochait de lui pour lui faire comprendre ce qu’il voulait, plus Morgan se renfrognait, jusqu’à devenir aggressif. Mais ça n’arrêtait pas Shane pour autant, il en fallait plus pour le refouler, ou le rejeter. Il s’accrochait, jusqu’à avoir ce qu’il voulait, et sa lubie actuelle, c’était bel et bien le docteur Valentini… Un hétéro qui se découvrait bi, y avait pas mieux à pervertir. Dans ses idées, il allait avoir la partie de jambes en l’air de sa vie… Et puis fallait le voir, le Docteur. On est loin du stéréotype des médecins dégueu… Il avait tout pour lui. Shane ne pouvait laisser passer ça.

— Y a aucun malentendu Docteur…

Il se dégage de l’emprise du psychiatre. Celui-ci se retourne vers lui, avec son sourire toujours affiché sur les lèvres, amusé, prêt à aller beaucoup plus loin si il le fallait pour convaincre son vis à vis. Sortir ? Les menaces ne marchaient pas. Il s’avance de nouveau vers lui, avec aucune peur de se faire frapper ou dégager. Il avait confiance, oui… ça allait marcher. Les hommes sont faibles…

— Pourquoi vous paniquez comme ça ? Je ne fais rien de mal.

Il longe le petit meuble ou sont exposés divers prospectus, et quelques bibelots. Il y laisse glisser sa main, le regardant comme un prédateur. Sa chemise ouverte, il l’enlève complètement, la faisant glisser sur ses bras, et la jetant sur son bureau. Sans aucune pudeur, il s’avance vers l’endroit des auscultations. Il y découvre de jolies choses, destinées à la gente féminine, et n’hésite pas les regarder, un par un. Un petit ricanement résonne dans la pièce, un peu malsain, mais amusé.

— En plus il y a de quoi faire… Mais on en aura pas besoin. C’est pas ça… que j’veux.

Il revient en face de Morgan, détachant sa ceinture, devant lui. Il s’avance sans crainte, et vient lui mettre la ceinture dans les mains.

— Vous aviez besoin d’un guide… Alors suivez moi, et défoulez-vous… La réponse n’est pas très loin.

En disant ça, il le pousse sur le plan de travail ou trônent quelques accessoires, ne lui laissant pas le choix, et le poussant avec force pour qu’il s’y allonge, avant de lui grimper dessus, directement, se penchant à son oreille…

— Laissez-vous aller…

avatarShane Miller
Administrateur Perturbé
j'ai : 32 ans et je suis né(e) le : 08/02/1986 à : Londres. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 68 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 25/09/2017 Dans la vie, je suis : Psychiatre. Côté cœur, je suis : Célibataire.
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (HOT) (Cabinet Dr Valentini) Anticipation à l'initiation — Morgan/Shane   Lun 12 Mar - 10:50

Mes menaces ? C'est du vent.
Il n'en tient presque pas compte, et au contraire, ça semble même l'exciter un peu plus. Ses lèvres s'étirent pour laisser paraître une dentition blanche et parfaitement alignée, tandis qu'il se rapproche de moi, frôlant le mobilier de ses doigts et de son corps comme une putain de chatte en chaleur. J'vais lui coller une patate dans ses dents trop blanches là. C'est sûr.

"Je ne panique pas."

Mes mots sont hachés sous une respiration nettement moins calme qu'au départ de notre conversation. Sa chemise tombe pour laisser voir un torse couvert de cicatrices.

"Je veux simplement que tu sortes d'ici avant que je perde le contrôle et que je te mette la gueule en sang, tu piges, ça ?"

La réponse à mes mots, c'est un simple petit rire. Il s'éclipse dans la pièce d'à côté, celle où j'ausculte mes patientes, et je l'y vois tourner comme un animal, observer chaque objets avec minutie, toujours d'une démarche lente et lascive. Je bous intérieurement, les mains presque tremblante face à l'insolence de ce type que je classe dans la catégorie des tarés de luxe... Putain, fallait que je tombe là dessus moi... J'ai jamais été voir un psy de ma vie, et quand je me décide, il faut que je tombe sur le plus dérangé de la New-York ? C'est complètement irréel. Et il continue de s'amuser, balançant ses remarques qui me font soupirer d'agacement.

Ses intentions sont claires.
De plus en plus claires, même.

Il revient vers moi, mais je ne recule plus. Il me touche, je l'allume, c'est net. J'le vois défaire sa ceinture, la garder entre ses mains, puis me la tendre. Son regard brille d'une lubricité que je n'avais pas vue depuis longtemps... Même ce gars que j'ai baisé avec Lewis, même celui-là, il avait pas autant la dalle dans l'regard. J'suis pas bien là.

"M'oblige pas à t'faire mal. Sors d'ici."

J'suis très loin d'imaginer que ces mots là, c'est comme un déclic pour lui. Il se jette sur moi, et avec sa poigne, m'allonge sur la paillasse de travail, venant grimper sur moi avec son sourire flippant. Je chope tout de suite ses poignets dans une de mes mains pour ne pas qu'il me touche, et de l'autre, sa gorge, en me redressant, le virant de moi au plus vite. Quelques pas plein d'adrénaline plus tard, le voilà plaqué contre un mur, ma main resserrant sa gorge, mon regard rivé dans ses yeux fous :

"Miller, t'es cinglé. Tu l'sais ça ?"

Mon coeur bataille très fort dans ma poitrine, mélange de colère... Mais aussi d'autre chose. Plus j'ai la main mise sur lui, moins il semble se défendre et tenter le rapprochement, comme si il appréciait que je déverse ma violence sur lui.

"... C'est la dernière fois que j'te le dis..."

J'prends une grande inspiration tout en le relâchant progressivement :

"Sors de mon bureau."

J'relâche un peu ma prise sur sa gorge, mais j'le pousse vers la porte. Shootant aussi dans ses affaires pour qu'il se rhabille.

"Allez."

J'attends. Si ça vrille, ce sera pas faute de lavoir prévenu...
avatarMorgan Valentini
Administrateur Mégalo
Propriété de Lewis

Administrateur Mégalo Propriété de Lewis
j'ai : 29 ans et je suis né(e) le : 05/08/1988 à : Florence, la belle. Italia. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 169 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 14/09/2017 Dans la vie, je suis : Gynéco obstétricien depuis 1 an. Côté cœur, je suis : Célibataire et vendeur de rêves...
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (HOT) (Cabinet Dr Valentini) Anticipation à l'initiation — Morgan/Shane   Mar 27 Mar - 0:07


Shane ne l’écoutait pas, ses rejets, il les ignorait. Ce qu’il voulait, il l’aurait, il n’y avait pas d’autres voies à choisir, et ce, même si l’italien semblait réticent. Il le voulait lui, et il n’avait pas intérêt à trop être méfiant, ou évoquer indéfiniment son rejet, sinon il allait forcément perdre patience. Mais le psychiatre avait confiance en lui même. Il savait très bien qu’il pouvait le faire céder, il était une proie facile, même si il n’en avait pas tant l’air. Il suffisait de le pousser dans ses retranchements, et c’est exactement ce que Shane allait faire. Alors qu’il était sur lui, prêt à attaquer, le médecin le repoussa, en l’attrapant par la gorge, ce qui lui donna une sacrée bouffée d’excitation, qu’il n’hésita pas à lui montrer, sur son visage, là, plaqué contre le mur. Son sourire malsain étira ses lèvres, et il ricana, alors que ses yeux brillaient de malice et d’envie. Il remonta sa main, caressant le poignet tendu de son vis-à-vis avec une certaine envie non dissimulée.

— Je connais vos faiblesses, Docteur. Inutile de les cacher, avec moi…

Il n’écoutait toujours pas ce qu’il lui disait, quand il lui sommait de partir. C’était du vent, il finira bien par céder, c’est ce que Shane se disait, et il ne lâcherait pas l’affaire. Le déstabiliser, dans un premier temps. Il était peut-être dérangé, sacrément atteint et fou à lier, et pourtant… Il était également très intelligent, et sa manière de connaître et analyser la psychologie humaine était toujours belle et bien là, surtout quand il tentait de manipuler quelqu’un pour avoir ce qu’il voulait.

— Si la violence peut vous aider à accepter la chose, alors soyez violent…

Il sourit, de nouveau, malsain, et avide de plus, en se mordant clairement la lèvre, alors qu’il était en position de faiblesse, et clairement prêt à se faire sortir. Mais il n’allait pas lâcher l’affaire, oh que non… Il détache alors sa main de sa gorge, et le pousse vers la porte. Il ne touche pas à ses vêtements, et lui fait toujours face, avec la distance qu’il lui avait imposée entre eux. Il ricana, sans s’en cacher, mesquin. Il leva ses yeux et son regard provocateur vers celui du brun, amusé, lançant les hostilités.

— Auriez-vous peur de ne pas être à la hauteur ?

Il ramassa alors ses vêtements, faisant mine de les récupérer, pour les déposer simplement sur le bureau, se mettant à plier convenablement sa chemise. Le côté maniaque de sa V1 probablement toujours présent à ce moment, un seul détails parmi la guerre qui se déroulait dans sa tête.

— Parce que si c’est le cas, ce n’est pas en vous refusant le plaisir qu’il vous sera donné d’être performant un jour…

Il posa son pantalon, par dessus la chemise, plié lui aussi. Puis il récupéra la ceinture, qu’il enroula autour de sa main, la serrant d’un coup, pour finalement la poser, bien roulée.

— Quelle tristesse, un si bel homme, dépourvu de bonnes capacités.

Puis il revint à la charge, s’approchant simplement de lui, en le fixant, tel un démon assoiffé. Il attrapa le col de sa chemise, qu’il serra, et son air se durcit brusquement. Son ton aussi… Comme un certain et subit agacement.

— Montrez moi que vous êtes un putain de bonhomme, et pas une de ses tapettes surfaites. Parce que là, c’est tout c’que j’vois.



avatarShane Miller
Administrateur Perturbé
j'ai : 32 ans et je suis né(e) le : 08/02/1986 à : Londres. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 68 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 25/09/2017 Dans la vie, je suis : Psychiatre. Côté cœur, je suis : Célibataire.
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (HOT) (Cabinet Dr Valentini) Anticipation à l'initiation — Morgan/Shane   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 
(HOT) (Cabinet Dr Valentini) Anticipation à l'initiation — Morgan/Shane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau Cabinet + 20000 emplois en Haiti ! Quel miracle ?
» Initiation "Infinity"
» Le trident et l'initiation aux ténèbres [Sent'sura] V1
» Initiation Operation World War 2
» Initiation Ligne de Bataille / Empire des Mers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPons à l'ancienne  ::  :: Queens :: New York Grace Hospital :: Troisième étage :: Service de gynécologie obstétrique et néonatologie-
Sauter vers: