Pour que RPons à l'ancienne grimpe les échelons,
VOTONS Smile
Futur(s) New Yorkais,
C'est la pénurie de personnages féminins, cette fois-ci.
Favorisez les filles, s'il vous plaît.
Les garçons peuvent être créé, malgré tout, nous tentons juste de rééquilibrer les choses Smile

Partagez | 
 

 Hush now ! — ft. Melody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: Hush now ! — ft. Melody   Mar 27 Mar - 0:22

Shane ne l'avait pas vu venir, celle là. Ou plutôt, sa V2 ne l'avait pas vue venir. Le gentil Shane Miller, avait retrouvé sa cousine, et l'avait donc conviée à habiter chez lui, connaissant malgré tout les risques, mais se disant qu'il faisait une bonne action, et qu'en plus de ça, ça permettrait peut-être à sa dégénérescence de se calmer un peu chez lui... Enfin ça, c'était un peu utopique, comme idée. Mais il n'espérait que du bon de sa thérapie avec Jude, également, alors il restait optimiste. Puis ça lui faisait plaisir d'avoir quelqu'un à la maison ! Son appartement n'était pas bien grand, mais il y avait deux chambres, donc celle d'ami deviendra celle de Melody. Il n'aurait jamais pensé revoir un peu de sa famille, après tout ça, lui qui donnait peu de nouvelles. Mais c'était une bonne chose, lui qui avait rompu le contact pour éviter le scandale. Il était optimiste, mais il avait peur, tout de même, que cette facette de lui soit découverte. Qu'est ce qu'il ferait si Melody s'apercevait de ça ? Qu'elle voyait tout ses démons apparaître... Quelle honte. Il commençait à penser qu'il n'aurait pas dû accepter. Mais bon... A force d'être coupé du monde, il était bien seul. Il fallait qu'il fasse des efforts, il allait y arriver.

— J'ai préparé à manger pour ce soir, si tu veux, c'est dans le frigo.

Passant sa petite tête dans l'entrouverture de la porte de Melody, il la tint au courant de ce qu'elle pouvait dîner, quand elle le souhaitait. Ça lui faisait vraiment plaisir de faire à manger pour quelqu'un. Il savait très bien qu'avec ce qui le taraudait, il ne pouvait se permettre de partager sa vie avec quelqu'un en général... Quelques jours étaient passés, et ça se déroulait plutôt bien, pour l'instant. Il pensait beaucoup à Jude, et attendait avec impatience sa prochaine thérapie. Il n'avait pas fait de crise, depuis ses quelques jours, peut-être bon signe, ou justement très mauvais... Il ne préférait pas s'y attarder.

Il lui sourit alors de manière angélique, avant de retourner dans le salon, avec une bonne tasse de thé, et un livre. Ça faisait un moment qu'il ne s'était pas posé comme ça, alors il en profitait. Malgré tout, plus les minutes passait, plus ce calme ambiant semblait lui chatouiller l'esprit. Il tentait de se contrôler, de ne pas ressentir ce picotement dans le bout des doigts. Non, pas ce soir. Il ne devait pas revenir, non. Il l'avait laissé tranquille ses derniers jours, alors pourquoi revenir ? Shane grimaçait, les doigts crispés sur son livre, se concentrant pour ne pas céder... tout en sachant qu'il succombera, comme d'habitude.
avatarShane Miller
Administrateur Perturbé
j'ai : 32 ans et je suis né(e) le : 08/02/1986 à : Londres. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 68 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 25/09/2017 Dans la vie, je suis : Psychiatre. Côté cœur, je suis : Célibataire.
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hush now ! — ft. Melody   Mar 27 Mar - 0:55

Cela faisait maintenant plusieurs semaines que tu échangeais des lettres avec ton cousin, Shane. En revenant à New York, tu savais que tu finirais probablement par croiser son chemin, mais tu ne pensais pas reprendre contact. Après tout, ça faisait maintenant un bon bout de temps que vous ne vous étiez pas parlé, vous étiez pas mal rendus de parfaits inconnus, l'un pour l'autre.

Un beau jour, tu t'étais pourtant décidée à lui écrire, sans vraiment attendre de réponse de sa part. T'avais même été plutôt étonnée d'en recevoir une, pour être parfaitement honnête. Il n'avait pas l'air beaucoup plus enclin à renouer que toi - ce devait être héréditaire, ce besoin de vivre sa vie par soi-même, sans s'entourer de famille qu'on a pas choisi.

Quoi qu'il en soit, après plusieurs échanges épistolaires, le jeune homme t'avait finalement proposé de venir habiter chez lui, puisqu'il avait une place vacante. T'avais pas mal hésité, puis t'avais fini par accepter. T'espérais seulement qu'il soit un peu plus propre que tes derniers colocataires. Faut dire que les musiciens ne sont pas réputés pour se ramasser. Ah, les artistes.

Résultat, t'es maintenant rendue à Brooklyn, non loin de là où tu t'étais trouvé un petit appartement quelques mois plus tôt. Au moins, le sien est un peu plus spacieux et t'as de l'espace pour stocker tous tes instruments dans ta chambre. Tu t'apprêtes d'ailleurs à gratter les cordes de ta guitare lorsque ton nouveau coloc' fait irruption dans ta chambre pour t'inviter à dîner.

Finalement, tu risques de t'habituer à la situation plus vite que prévu. C'est qu'il est quand même vraiment adorable, de t'offrir tout ça - d'autant plus que la cuisine n'est vraiment pas ton fort. T'es quand même capable de faire brûler des pattes, faut le faire. Dans les faits, il a peut-être purement et simplement peur que tu l'empoisonnes - toi t'as peur de t'empoisonner, en tout cas, quand tu décides de t'y mettre.

Tu remercies ton cousin d'un bref signe de la tête, puis déposes ta guitare sur ton lit avant de le rejoindre dans la cuisine. T'oublies souvent de manger, quand t'es prise dans tes compositions, mais là tu commences quand même à avoir sacrément fin. Ce ne serait donc pas une mauvaise idée d'aller grignoter de quoi.

Shane est affalé sur le sofa, un livre à la main, et tu n'oses pas trop le déranger. Tu te contentes donc d'avaler son bon petit plat en silence et retournes aussi vite dans ta chambre. Vous n'êtes pas les personnes les plus sociables qui existent, ni l'un ni l'autre. Au moins, vous êtes pareils à ce niveau-là et ne ressentez donc pas le besoin de péter la bulle de l'autre, ce qui est plutôt positif.

Histoire de te réchauffer un peu, tu t'empares de ton instrument de musique et commences à chantonner une mélodie que tu ne connais que trop bien : Ode to My Family, de The Cranberries. Tes doigts glissent sur les cordes et un son mélodieux en sort bien vite. De l'extérieur, on pourrait croire que c'est facile, comme ça, mais t'as quand même passé un bon mois à être capable d'enchaîner les accords sans te tromper.

Understand the things I say
Don't turn away from me
'Cause I spent half my life out there
You wouldn't disagree


avatarMelody Miller
New Yorkais
fraîchement débarqué !
j'ai : 25 ans et je suis né(e) le : 01/03/1993 à : New-York, New-York, États-Unis. Je suis accroc à mon portable et j'ai envoyé : 5 points de réputation. J'ai emménagé à NYC le : 18/03/2018 Dans la vie, je suis : musicienne. Côté cœur, je suis : célibataire.
Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas
 
Hush now ! — ft. Melody
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Hush, little baby don't you cry . . .
» Melody - Mamie x griffon/caniche - 13 ans - Liévin (62)
» 05. [Villa Lopez] « Girl, you make a bad boy out of me »
» 1x08 - Simple Little Melody

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPons à l'ancienne  ::  :: Brooklyn :: Les logements-
Sauter vers: